M….. chez Moi

Ben oui, le M, l’occasion est trop belle de parler encore de chez Moi, à Madagascar!

Madagascar, rien que le noM Me faisait rêver, avant que je ne toMbe irréMédiableMent aMoureuse de cette île. Nosy Mena (l’île rouge), iMMense, Magnifique, extravagante, aux Multiples facettes, posée entre MozaMbique et océan indien……

Ici, l’on te salue avec un grand sourire « M’bola Tsara » (bonjour), sur un ton chantant, et on enchaïne : « Ino Mareska? » (quelles nouvelles) … Ici, on vit Mora-Mora (doucement), et la vie y était, il n’y a pas si longtemps encore, Mora Be (pas chère).

Nous avons d’abord vécu dans le sud, dans un village noMMé Mangily, traduire « ça gratte », dont tout le Monde se deMande si le noM provient des gratouilles causées par les Menus insectes qui font une rapide apparition à la toMbée de la nuit, ou à la Multitude de jeunes feMMes à peine recouvertes d’un Minuscule Morceau de lycra très Moulant, qui se font une spécialité de soulager les Malheureux en quête d’aMour tarifé de leur porte Monnaie avec une habileté hors pair…. leur refilant parfois au passage quelques petits aniMaux familiers et très intiMes …..

J’habitais une case en bois, construite sous le grand taMarinier sacré :kily

et le Matin, nous étions tirés de notre soMMeil par les piailleMents des Martins, ces cousins des Mainates, martin

martin bis

iMportés par les indiens pour lutter contre les criquets (ces derniers sont hélas de retour, et sont en train de dévaster les cultures de l’île… nous allons au devant d’une faMine)……

Nous  vivions loin de la ville, Mais, tous les jours, nous avions une livraison de Mofo (pain) frais

mofo

et le boucher nous apportait du oMby (zébu) tout frais tué

omby

Nous avons un teMps lié aMitié avec le Maki catta de notre voisine, gourMand, farçeur, voleur, encoMbrant, et qui disparut un beau jour

maki

maki2

et nous faisions très attention à ce que le Marolongo ne disparaisse pas. Ce serpent non veniMeux est lié aux esprits de la terre, et s’il est détruit, les esprits viennent le venger ……

marolon,go

et puis, travail oblige,  il a fallu quitter cette région que j’ai beaucoup aiMée,  seMi désertique, 10 jours de pluie par an, à l’infini un paysage de sable et de poussière,  et pourtant Magique…. Nous sommes reMontés plus au nord, où nous vivons entre canal du Mozambique et Mangrove

mangrove

celle-ci est une richesse inestiMable pour l’île : lieu de prédilection pour la pêche au crabe, lieu de reproduction des crevettes, elle fournit égaleMent un bois dur et iMputrescible, ne subissant pas les attaques des terMites at autres fourMi dévoreuses, très prisé pour les constructions, et dont la coupe est sévèreMent règleMentée

mangrive

Et on vit dans la flotte, 5 Mois par an. Des troMbes d’eau toMbent du ciel, 85% d’huMidité dans l’air, 35° à l’oMbre…. nous donnant un paysage très vert, des forêts fournies et denses, et bien sûr , les fameux flaMboyants

flamboy

à ne pas confondre avec le Madagascar, ainsi nommé car sa feuille pliée en deux en suivant la nervure centrale, prend exacteMent la forMe de l’île … chez vous, ce n’est pas un arbre, une vulgaire plante en pot, que l’on offre à Noël et qui crève rapideMent : le poinsettia !

mada

dans le rayon botanique, j’ai toujours aimé le Mimosa Pudica, appelé aussi sensitive, vous savez, cette plante qui rétracte ses feuilles, à peine on l’effleure ? Elle pousse à l’état sauvage, ici, pire que le chiendent !

mimosa

mimosabis

qui dit pluie et arbres, dit aussi Moustiques, porteurs de Malaria, pardon le politiquement correct est Maintenant paludisMe – ne posez pas la question, oui, bien sur, on l’a ! je suis terrassée environ toutes les 6 seMaines, vite je prends Mon traiteMent et en 3 jours Me voilà sur pied – pour 6 seMaines ! Nos Magnifiques plages sont envahies de Mokafohy (prononcer Moukafou), saloperies quasi invisibles qui piquent lâcheMent le pauvre iMprudent qui s’installe pour lézarder sur le sable. Il ne sent pas la piqure, mais, le lendeMain, se lève avec des grosses cloques qui brûlent pendant au moins 15 jours, s’il a le Malheur de se gratter et s’il ne prend pas la précaution de traiter avec une poMMade antibiotique. Préventivement, avant d’aller sur le sable, on devrait s’enduire d’huile de coco – mais ça rancit, et ça pue !!!! J’ai tourné la difficulté en me faisant ramener des litres de Monoï : MêMe effet, Mais Meilleure odeur….. Et on traverse le sable en vitesse pour aller se jeter à l’eau. Mais je vous rassure, le Mokafohy infeste une bonne partie des plages de l’océan indien, aux Seychelles, par exemple, il est appelé sand fly ….

Dieu Merci, nos voisins ne sont pas tous aussi désagréables, tels le caMéléon

camé

léon

le Mapoyat, variété de lézard carnivore, doué d’une surprenante vélocité

mapoyat

à ne pas confondre avec le Margouillat, le gecko. Celui-ci est diurne, peu farouche, et d’une rare curiosité

gecko

EvideMMent, certains peuvent être assez Monstrueux, telle la Mante religieuse

mante

qui M’a regardée d’un oeil torve

manteé

et pour terMiner en beauté, et expliquer mon désaMour de cette région Nord, voici un genre de Machette, le coupe-coupe, engin à tout faire. Ici, tout hoMMe qui se respecte en possède un. Affuté coMMe un rasoir, Manche plus ou Moins long, pour découper le zébu, scalper un arbre, couper l’herbe sur le bord des routes, et aussi trancher net les lanières de Mon sac et M’ébrécher un bras au passage, M’en Menacer quand je hurle à l’aide, et, plus récemment, entailler le crâne de l’un de mes chiens, revenu de balade avec une plaie profonde jusqu’à l’os et longue de bien 10cm, juste au-dessus de l’oeil. Il est revenu coMplètement sonné et a dorMi pendant 48H. Pas de véto sur place, dans cette région de M…., il a fallu attendre et laisser faire la nature. Il va bien !

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

32 réponses à M….. chez Moi

  1. tousàlamontagne dit :

    Quel bonheur de voyager grâce à ce blog que tu nous fais partager. Et en plus sans danger . Merci.

    Cordialement
    Anne-Marie

  2. Mistouline dit :

    Whaou !!! ça faisait longtemps que je ne t’avais pas lu… et j’avoue que là, tu as fait très fort ! On sent, l’amour et le désamour, le beau et le laid, l’intégration et le rejet, tous les aspects d’une vie d’expatriée sans les fioritures qui font croire que tout est facile, là-bas… ailleurs… Superbe lecture qui en plus m’a fait penser que j’ai oublié l’antihistaminique et le borostyrol pour les sand fly dans nos sacs à dos… Merci !!! Je te souhaite un bon week-end dans ton île tout là-bas… Mistouline

  3. Kri dit :

    Bon vendredi!
    Bizzz

  4. Bonjour Croc
    Profites en bien de ta belle île, ici on se croirait fin Novembre tellement il fait humide, gris et froid
    Merci de ton passage
    Je t’embrasse et te souhaite une bonne journée
    Le Noctamplume

  5. pafseklate dit :

    BONJOUR CROC.
    UN  » M »comme j »M : un voyage Magnifique sans bouger de derrière mon clavier!
    ça c’est génial!
    on sent l’amour que tu as pour cette île, grâce à tes mots et tes photos superbes on s’l’imagine.
    c’est un partage EXCELLENT.
    MERCI.
    amicalement@paf-bizz

  6. pimprenelle dit :

    Merci pour la visite. Tu as bien réussi ton coup avec le M.
    Tu as incorporé de très belles photos. Je comprends mieux maintenant le crocodile sur ton blog.
    J’attends le N;
    Bonne nuit.

  7. lizagrece dit :

    J’aime les paysages les oiseaux la chaleur le livreur de pain et celui de viande
    Par contre je n’aime pas les serpents et les machettes …
    Bises de france … J’ai froid …. Vivement que je reparte sur mon ile

  8. gibee dit :

    Ah mince, je ne savais pas que c’était si dangereux que ça 🙁
    Malgré cela tu me fais rêver quand même avec ces paysages, par contre pour les bestioles j’aime pas trop lol
    Ni pour le paludisme, que j’ai eu lors d’un séjour en afrique, j’étais en plein délire mdr
    Bonne soirée croc et merci encore
    Bises

  9. dimdamdom59 dit :

    Merci de nous avoir fait partager ton quotidien, mais perso je ne pourrais pas, suis bien trop froussarde et de croiser toutes ces bestioles en dehors d’un zoo me file des frissons dans le dos hihi!!!
    Gros bisous
    Domi.

  10. Aliselle dit :

    Comme tu le dis dans ton commentaire sur mon blog: la gadoue et les moustiques: Beurk! Je te les laisse volontiers!…
    Mais ces soleil et ces couleurs, vraiment je viendrais bien en profiter un peu!… Je commence à déprimer de devoir vivre à l’intérieur et à la lumière électrique depuis de si longs mois!…
    Bisous et merci pour ces superbes photos de rêve!

  11. Merci pour ce magnifique voyage grâce à la lettre M!!
    Envie d’un autre petit voyage?? Peut-être au creux de mon petit monde…
    http://mamyfanyraconte.kazeo.com/la-tete-en-balade/mmmm,a3668286.html
    Amicalement,
    Mamy Fany

  12. jackline dit :

    Coucou..Ok, j’ai vu que tu t’étais réinscrite sur mon blog principal, mais sur l’autre, http://klinep.eklablog.com, tu t’es déshabonnée aussi..j’ai bien compris que tu as ouvert une nouvelle boite mail…je te fais des bises, à bientôt (nous partons samedi pour la Turquie..)

  13. Ely40 dit :

    Coucou Voay,
    Vouaouh, ton texte m’a épatée et les photos aussi. Je n’aime pas du tout les serpents et je ne m’en approcherais pas dans la mesure du possible. Bravo pour ton magnifique récit très original. Merci de ton passage chez moi et de ton commentaire.
    Gros bisous et à bientôt.
    Ely

  14. Marialis dit :

    Un bien joli voyage : quelle chance et quelle expérience que la vie sur cette île ! Extraordinaire…Merci pour le partage et la découverte. J’ai été piquée, et je vote pour toi! Bises

  15. heidi dit :

    Merci pour ce moment passé dans ton paradis, je suis contente que ton chien s’en soit bien tiré, il y a du bon et du mauvais partout, dans nos régions aussi, il y a les agressions, belle fin de journée et prends bien soin de toi, bisous☼

  16. chemin-je-t-aime dit :

    Merci pour ce partage passionnant, et totalement « authentique » !

    Amitiés : sabine.

  17. jackline dit :

    Ton récit est comme un reportage sur cette ile, que nous commençons à voir de plus en plus à la télé…les zones qui semblent être paradisiaques, loin s’en faut, et les villes surpeuplées ou le système D fait des miracles…mais je comprends à la fois ta déception d’avoir quitté le sud, où vous vous plaisiez, pour le nord..abondance de bestioles, d’humidité, de risques de maladies..heureusement que vous êtes assez « blindés » toi et ton homme..moi, pourrais pas…Bravo pour tes photos…celles du serpent, m’ont fait reculer sur ma chaise hi hi…bon courage pour attendre enfin votre retour, car je sens que tu en as quand même un peu ras le bol de Mada…grosses bises

  18. fanfan dit :

    J’ai dévoré ton récit et tes photos!
    LE flamboyant j’adore ! Il y a des margouillats dans ma maison : seraient -ils entrés clandestinement dans mes bagages ? Ils se sont bien adaptés au climat corse .J’ai aussi ramené un coupe-coupe .
    Une île superbe mais avec son côté sombre ! Bises

  19. Bonsoir Croc

    J’étais tellement pris par l’histoire en Mangeant tes mots, tellement j’ai apprécié que je ne prêtais plus attention au M Mis dedans et il M’a fallu tout relire.
    Un peu dommage pour la chute et ta deuxième destination qui est Moins paradisiaque il Me semble.

    Bravo pour ce défi, un cadeau de Mes cinq plus belles étoiles bien Méritées
    Bisous
    Le Noctamplume

  20. jean-marie dit :

    bonsoir ma Croc
    on sent que tu t’es régalée :
    tu M ton île lointaine…
    bon, je suis pas trop inspiré ce soir !
    je viens de m’échiner sur mon Tableau du Samedi !
    bonne soirée à toi
    bon dimanche
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  21. virginie dit :

    je comprend mieux maintenant un endroit de rêve mais avec ces inconvénients superbe photo merci pour cet article que je partagerais biensur demain sur ma page

  22. Ava dit :

    un très beau voyage plein d’enseignement. Le serpent n’est pas trop ma tasse de thé, mais s’il est lié aux esprits de la terre, cela change tout !

  23. jazzy57 dit :

    Magnifiques photos pour un texte qui ne l’est pas moins . Je comprends ce désamour pour cette région qui peut sembler paradisiaque quand on voit ce que peuvent faire les machettes .
    Bon week end
    Bisous

  24. caramelou le rouquin dit :

    Je sens comme une amertume dans ta voix .Cette région semble difficile mais c’est très beau à regarder (de loin ).
    Gros bisous Cath

  25. caramelou le rouquin dit :

    Je sens dans ta voix comme une amertume .ça ne semble pas terrible cette région mais c’est beau à regarder (de loin ).
    gros bisous Cath

  26. Kri dit :

    Il y a des avantages et des inconvénients
    Vu de loin ainsi, on dirait le paradis
    (Encore cette fois pas de M ;-))
    Bizzz

  27. errances dit :

    Comme je comprend ce gros désaMour de ton ile, j’ai subit le même au Keny et re subi celui-ci au Sénégal, vivement une vente et plus jamais d’Afrique..même en photo. Bisessssss

  28. marine D dit :

    Il y a toujours quelque chose qui coince, pourtant c’est très beau en photos, Mais Moi qui ait facileMent la « gratère » je détesterais être piquée ainsi… Quand au serpent , MêMe gentil je ne les supporte pas… Ces petits singes sont très Mignons…
    Pour ce qui est des Machettes ouille, alors là j’ai la trouille, sûr !
    Bisous bisous Croc

  29. Clo dit :

    Amour de Mada et désamour du nord …. tout est clair.
    Le sud est peut-être plus calme, ou est-ce généralisé à cause de raisons économiques ?
    Bisous de chez moi

    • voay dit :

      Côté insécurité, c’est général : crise économique. Côté climat, bestioles, le sud est, à tous points de vue, nettement plus sain. Malheureusement, il est aussi plus touché par la crise ….

      • Quichottine dit :

        Tu sais, je ne voudrais pas ajouter un mal au tien, mais ici, l’insécurité augmente aussi. 🙁

        Ceci étant ton article est vraiment très beau et tes images magnifiques. Comme j’aurais aimé qu’il s’achève autrement !
        Vous devez avoir hâte de rentrer…

        Bisous Dame Croc. Prenez bien soin de vous.

  30. epiceas dit :

    Dommage que ce coin paradisiaque par moment ait aussi un envers du décor…
    Belles photos en tous les cas !
    Coucou d’Auvergne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *