La rage !

Ce texte se transmet de page en page sur FaceBook. Et ça me fout la rage !

Pourquoi ça me donne des envies de meurtre ?

Parce que ces arguments pourraient être valables dans un pays sain économiquement, et pas en France, -puisque c’est une « bonne  » (ou un « bon ») française qui fait circuler cette incitation au lynchage des plus pauvres ou défavorisés.

Dois-je rappeler à cette bonne âme que la moitié de la population crève de faim, parce que les entreprises n’embauchent plus ? Dois-je rappeler à cette bonne âme les chiffres du chômage , par tranche d’âge ? Dois-je aussi rechercher et montrer à cette même bonne âme le coût des dépenses de l’État, des salaires et autres indemnités somptuaires des Zompolitik? Dois-je expliquer à cette bonne âme que les fonctionnaires -dont elle fait sûrement partie, on ne peut pas être aussi connement tranché dans ces opinions si l’on n’est pas fonctionnaire et donc assis confortablement dans son fauteuil à faire des mots croisés sans avoir aucun sens des réalités – que les fonctionnaires, donc, sont en surnombre ?

Sisisi je persiste et signe… je me souviens, lorsque j’avais le bonheur de faire partie de ces travailleurs spoliés par les « cas-soss », je devais, deux fois par semaine , aller faire enregistrer des montagnes de paperasses au trésor public. Déjà, tu arrives face à l’accueil, et un baba attardé, revêtu du gilet de Lhermitte dans Le Père Noël est etc etc… te montre languissamment la porte que tu connais bien pour la franchir 96 fois par an, et tu pénètres dans le saint des saints … Le service de l’enregistrement : 5 bonnes femmes avachies derrière leur bureau; une est en train de touiller son café et examinant une boite de biscuits, la seconde ferme sa revue de tricot et crochet, la troisième baille aux corneilles, la quatrième regarde fixement l’écran de son ordinateur (faceBook ? Meetic ? youtube ?) et la cinquième se traine vers moi : « ah, encore ? Bon, repassez mardi….. » Il y en a donc 4 à éradiquer, là …..

(Bien sûr, ceci est un exemple ; suite aux remarques très justes de Quichottine et de Jackline, je dois reconnaître que tous les fonctionnaires ne sont pas copie de cette image, mais l’amalgame est vite fait, là aussi, non ? Alors les fonctionnaires, les inactifs, les rmistes….. dans les camps ?)

Bref, passons. Ce qui me fout en rage donc, est qu’un fâcheux relent de sectarisme parfume ce texte qui se balade. Il y a effectivement des « RSAistes professionnels ». Mais pour un de ces salopards, combien d’autres qui rament pour se sortir de la galère, parce que, faut pas déconner, les gars, les aides sociales ne permettent absolument pas de se dorer la pilule. On a tout juste de quoi crever de faim avec. Sisisi, j’ai donné, de ce truc, il y a une vingtaine d’années -purée déjà…. Au RMI, avec un mari alcoolo, pardon dépressif et 3 mômes, sans trouver de boulot, et jongler tous les mois pour payer le loyer -primordial – assurer la pitance quotidienne, et surtout, surtout, faire le maximum pour que les enfants soient comme les autres, que rien dans leur aspect extérieur ne les différencie des autres, sinon c’est l’enfer …. Etablir un budget mensuel avec les 4 sous de l’aide sociale, prier pour  la voiture ne tombe pas en panne, que le fuel n’augmente pas au mois de septembre, limiter les déplacements pour ne pas éclater le budget carburant…. et ne jamais partir en vacances, ni les parents ni les enfants, parce que même la colo c’est trop cher !

Et puis le temps passe, tu bosses, tu reperds ton job, pas grave, tu as envie de t’expatrier, alors tu en profites. Tu vends voiture, meubles, livres, enfants euh pardon, et tu pars… Tout va bien, pendant 3 ans. Et ton nouveau pays entre en crise, politique et économique… Et tu perds tout ce que tu as investi, dans l’histoire. Pas grave. le coeur gonflé d’optimisme et de joie de retrouver ta tribu laissée en france, tu reviens au pays. Et là, la cata. la France crève doucement… pendant plus de 12 mois tu cherches du travail, depuis le poste auquel tes BTS et autres diplômes te donnent le droit de postuler, jusqu’au job d’employé de chenil ou vendeuse en animalerie, même à temps partiel, tu t’en fous ! Même les stages, tu demandes. Et partout, on te dit : » ben non, nous voudrions quelqu’un de …. comment dire…. plus… enfin moins…... »

Là, tu pètes un câble et tu abrèges : « plus jeune, moins vieux, moins qualifié et donc plus facile à couillonner sur les salaires, la disponibilité , flexibilité et autres fadaises..… » Forcément, ça n’aide pas…. Jusqu’à l’ANPE qui te couillonne : ton conseiller te conseille, (ben oui, il conseille, c’est son titre : conseiller. Un conseiller, ça conseille….ça ne fait rien d’autre,n d’ailleurs, parce que pôle Emploi, pour trouver du boulot…. ben…) il conseille, donc, la mobilité. No problémo, réponds-tu, je veux bien aller à Lille ou Strasbourg. mais aller se présenter, ça coûte. – Ya une aide aux déplacements, te répond-il. – OK, et tu te lances, tu explores les offres d’emploi, postules, décroches des rendez-vous, Yesssssssssss ! et tu vas donc demander l’aide aux déplacements. Qui est, apprends-tu alors, limitée à 200€ par an. Et savez-vous, braves gens combien coûte un aller-retour Paris/Bordeaux en train? Ben oui …. pas loin de 200€. Donc, quand tu as épuisé le budget faramineux de Pôle emploi, tu te limites à chercher du travail dans ton coin, tu n’as pas le choix.

Et le crétin qui a pondu le texte responsable de ma bonne humeur de ce soir, ce crétin, sait-il quelles sont les chances de trouver du travail en Lot-et-Garonne ? A peu près autant que de voir un jour Sarko condamné par une justice, euh….. juste. Et un beau jour, tu arrives au bout des indemnités chômage dont, en revenant au pays,  tu as  réclamé le solde non payé lorsque tu es partie , (ouais, tu as quand même bossé plus de 10 ans et l’Etat a ponctionné confortablement ton salaire au titre des cotisations Assedic, ) tu vois poindre la menace de ne plus pouvoir payer ton loyer -et il y a 2 mômes en âge scolaire qui vivent avec toi, plus une jeune adulte sans travail, et elle cherche elle aussi… et l’Homme, (pas celui précédemment cité,nononon, il est mieux, celui-là) aussi, il cherche, depuis le secteur du bâtiment jusqu’aux travaux agricoles, ben à 50 ans lui aussi, il est trop vieux …. Eh oui : 50 ans trop vieux pour travailler, trop jeune pour la retraite….

Alors, comme ils refusent de pointer au RSA, ils s’expatrient… ils ont pu trouver un emploi dans ce pays qu’ils aiment… Alors ils repartent… Ils sont royalement payés 500€ chacun (ça s’appelle un bon contrat local,),  ils sont logés et nourris, mais n’ont pas d’assurance maladie, et ils prient chaque jour de ne pas avoir d’accident ou de ne pas tomber gravement malades, parce que les hôpitaux ici, ben…. vaut mieux contourner…. pas de cotisations pour la retraite, bien sûr… Même volontaire, pas les moyens, eh oui, les 2 au collège, même boursiers, ben ça coûte cher, et la petite famille en France, on aime bien envoyer un petit colis de temps en temps… mais on ne voit pas grandir les petits-enfants, on se contente d’un skype pour pallier à une grosse envie de bisous, mais au moins, nous faisons partie des travailleurs, ne sommes pas part de ces immondes cas sociaux, dont je souhaite de tout coeur que leurs rangs soient un jour grossis par le sombre connard responsable de texte non moins con et coloré d’obscurantisme. C’est forcément le même qui profère que la crise en Europe est la faute des immigrés, comme en 40, il aura le premier et en toute bonne conscience dénoncé les juifs….

Ah ça soulage ! J’ai pourri votre week-end ? Je suis grossière et vulgaire, et, comment elle dit, la bourrique dans Dexter ?  ah oui… ordurière, j’aime bien ce mot …..   Désolée, mais moi je me sens bien mieux !! Et je publie aussi sur Facebook, peut-être que notre philanthrope  inconnu  lira …. j’aime bien lier des amitiés par internet, c’est très enrichissant ….

Pour marque-pages : Permaliens.

21 réponses à La rage !

  1. mamazerty dit :

    je venais,tranquille,pépère, enfin, mémère, te remercier d e ton com et je tombe sur ton coup de gueule….j’apprécie….énormément (surtout depuis que tu as fait ton méa culpa à propos de fonctionnaires=que des fainéants…toute généralité est une vérité tronquée,voire truquée)n’empêche….ce NON hurlé face au fascisme qui monte qui monte qui monte en toute impunité et qui atteint aussi bien à droite qu’à gauche (oui, oui, j’ai découvert çà dan s des blogs très bien sous tous rapports) est sain et me plait…Tiens tus ais quoi, je m’abonne à tes articles

  2. kpu dit :

    Coucou ma Croc! En te lisant j’apprends que tu as un compte FB????
    Est-ce que tu m’accepterais dans tes contacts pour avoir de tes nouvelles régulièrement?
    Tu peux utiliser mon adresse mail pour me retrouver je pense…
    En ce qui concerne ta colère face à ce message pourrave… Je travaille en ce moment et depuis 2 ans dans un collège… on a peu de personnes qui tire au flan dans les bureaux mais c’est vrai que dès qu’on rajoute un peu de travail imprévu c’est toute une histoire!!! Et surtout les pauses sont lonnnnngues!!! Une machine à café qui tombe en panne et la terre s’arrête de tourner! Je n’y suis que pour 6 ans max mais jamais de la vie je supporterai d’être indéfiniment avec ces personnes fatiguées avant d’avoir commencé même si elles sont peu nombreuses!

  3. lizathenes dit :

    Désolée de rajouter que la CMU ne donne droit qu’à la médecine publique qui a bien sûr rétrogradé aux niveau du confort et des soins … Et puis si l’APL donnait des logements gratuits ça se saurait … Il n’y aurait plus de problèmes de logements en France puisqu’il suffirait de demander …

  4. Bonjour Croc

    En lisant ton gentil commentaire, je me suis dit, tient notre Croc a peut-être fait un Petit article à sa manière sur le P, mais que nenni, ce n’est pas grave, j’en profite pour te faire un bisou et te renouveler mon amitié
    Le Noctamplume

  5. dimdamdom59 dit :

    Je rejoins beaucoup de personnes qui te commentent en disant qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, mais faut dire que la conne qui fait circuler ça sur FB pousse le bouchon un peu trop loin!!!
    Viens lire mes deux derniers articles sur http://dimdamdom59.apln-blog.fr tu verras que nous sommes en quelque sorte sur la même longueur d’onde 😉
    Allez détend toi, tu vas quand même pas nous faire une crise d’apoplexie hein 🙂
    Bisous doux
    Domi.

  6. Kri dit :

    FB de défouloir public … :-/

  7. Martine27 dit :

    Et juste une petite précision, si je suis arrivée dans la fonction publique, c’est parce que le privé estimait qu’ayant trop d’expérience dans ma branche je n’étais pas intéressante, forcément entre ma paye et celle d’une débutante, il n’y avait pas photo !

  8. Martine27 dit :

    Etant fonctionnaire je ne peux qu’aller dans le sens de Quichottine et Jackline. Les titulaires sont de moins en moins nombreux, il y a de plus en plus d’emploi en contrat. J’ai des collègues qui ont été en contrat pendant plus de 10 ans à ne jamais savoir si celui-ci allait être renouvelé, dans la fonction publique tu peux être viré du jour au lendemain au sens strict du terme et si je n’avais pas réussi le concours d’entrée c’est exactement ce qui me serait arrivé. Les congés maternité ne sont pas remplacés et si ce n’est pas préjudiciable dans les services culturels, tu imagines ce que ça peut donner dans les services sociaux ? C’est facile de tirer sur le fonctionnaire lorsqu’il arrive un gros pépin à un enfant ou à une personne âgée, mais comment faire son boulot correctement quand on n’est plus qu’un ou deux dans le service. Les personnes qui tirent à boulet rouge (non pas toi, c’est juste un petit mouvement d’humeur) semblent oublier qu’un jour elles auront peut-être besoin d’eux pour trouver une aide à domicile pour eux ou leurs parents ! Et côté salaire, je peux t’assurer qu’ayant aussi travailler dans le privé la paye est nettement moins intéressante et n’est même plus compensée maintenant par la sécurité d’emploi. Ceci étant je suis d’accord il faut relativiser la proportion de « tire-au-flanc » par rapport à ceux qui veulent s’en sortir.

    • voay dit :

      Je fais amende honorable, Martine, pardon. Il est vrai que, comme partout, il y a de bon et du mauvais … et comme toujours, on – pardon je – ne retiens que le mauvais ….. Bises repentantes

  9. errances dit :

    Bravo…..et au moins tu est soulagée.
    Je n’ai pas eu cette malchance d’être au chômage en Europe en Grèce à l’époque oui et comme tu dis pas d’assurance d’indemnité et autres dur dur mais jeune on y arrive plus ou moins après 50 ans celui qui trouve un boulot a un cul monstrueux. Bisesssssssssss espère que si tu rentre tu ne galèreras pas encore une fois…

  10. Wouha! je suis sous le choc. Il est vrai qu’étant à la retraite, et habitant la Suisse je suis moins concernée par le problème, mais étant franco-française d’origine et avoir le sanf qui coule dans mes veines français, j’ai le coeur serré en lisant ton cri de désespoir.Habbitant à la frontière du Doubs, nous avons dans les usines d’horlogerie beaucoup de frontaliers, et Dieu merci chez nous ils ont du travail, et sont payés honnêtement. Mais…………… car il y a un mais, votre chef de tribu au nom néherlandais!……….. et sa tribu n’hésitent pas à leur prendre des taxes pas légères du tout pour son pays!………. Au fait d’òu il vient celui là? Tu sais pour les suisses ce n’est pas toujours facile, mais qu’il fait bon vivre au pays de la petite Heidi.
    Aller courage, il finira bien par se faire virer non?
    Bisous Josette

  11. Eh bien Croc, on a au moins un bon bout de chemin en commun quand je lis ton historique de vie, mais je t’avoue que je ne sais plus quoi penser de tout ce bourbier qu’est devenu la France et comme il y du vrai dans ce que vous dites toutes les deux, on se retrouve toujours dans la division et la division arrange le haut du pavé qui s’en met plein les poches pendant qu’on est en train de crever, travailleurs ou pas, à la fin du mois, c’est le même résultat.
    A partir du 20, je mange des patates et des pâtes et encore, ça commence à revenir trop cher.
    Un coup de gueule ça soulage, mais ça me fait penser à un coup d’épée dans l’eau,
    Bisous et douce nuit
    Le Noctamplume

  12. jackline dit :

    Je vois que tu n’as rien perdu de tes capacités à fustiger ceux qui contribuent à faire monter l’intolérance, le racisme et la bêtise..Diviser pour mieux régner, ce sont toujours les mêmes ficelles qu’on tire pour instaurer un climat malsain qui conduit au fascisme..l’histoire se répète..je suis bien d’accord avec Quichottine..Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier..des gens honnêtes qui travaillent pour avoir un salaire, même dans la fonction publique, et pourtant on sait comment ils sont payés, souvent en dessous du smic, bien pour ça qu’on leur verse une prime différencielle, ridicule, mais permet d’attendre le salaire minimum, ces gens là sont pas fonctionnaires (ils sont de moins en moins nombreux les « titulaires », et bientôt il n’y en aura plus..partiront en retraite, et seront pas remplacés..ceux dont on parle sont des contractuels, contrats de dupes, établis pour 3 mois, un an, et renouvelable deux fois..j’ai même vu dans une branche territoriale, des contrats d’un mois ! Alors, les nantis ne sont pas là où on veut pointer du doigt..les gros salaires des hauts fonctionnaires qui cumulent des primes, indemnités et avantages en nature (voir déjà les membres des divers commissions gouvernementales, les ministres -enfin ceux d’avant-les sénateurs etc…qui cumulent aussi divers mandats et indemnités..oui ceux-là sont des nantis..sans parler des logements de fonction, voiture de fonction etc…) Mais à côté de cela il y a tous ceux qui se servent et bien dans la gamelle des aides publiques..qui cumulent toutes les prestations possibles, ajoutant les allocations les unes aux autres, ne foutent rien de la journée, tout va bien pour ceux-là..surtout pas leur proposer un boulot, peuvent pas évidemment..mais ils travaillent au black quand ça les arrange..et je ne dis pas ça gratuitement, on voit ça de très près dans mon entourage personnel, chargé de contrôler tous ces gens là…crois-moi, si tu trouves que tout ça est injuste, oui, c’est le cas…ces profiteurs attirent la polémique et l’opprobre sur ceux qui méritent qu’on les aide, ceux qui se décarcassent comme toi et ton compagnon pour trouver des solutions…Quant aux entreprises qui n’embauchent pas, pas étonnant, préfèrent délocaliser là où la main-d’oeuvre est tellement peu chère que bientôt ils travailleront gratuitement..c’est sans doute ce que souhaiteraient tous ces patrons d’entreprises qui font du profit à milliards, et se versent des salaires pharaoniques, sans parler des primes ! Les actionnaires se servent bien aussi…Vive le capitalisme, le libéralisme et tout ce que cela engendre…Bref, je partage ta colère, mais pas tout à fait pour les mêmes raisons..bon week-end, bises

    • voay dit :

      Tu as raison, et je viens d’ajouter une petite phrase pour modérer quelque peu mes propos extrémistes sur les fonctionnaires

  13. Quichottine dit :

    En dehors du fait que je pense qu’il ne faut pas non plus mettre tous les fonctionnaires dans le même lot…

    C’est vrai, tu sais, il y a ceux qui ne font pas grand chose, mais on en a déplacé pas mal… avec les traitements informatiques, la carte vitale, etc, plus besoin de ceux qui attendaient parfois en étant occupés à autre chose.

    Mais, à côté, tu as ceux qui se décarcassent pour faire au mieux avec ce qu’ils ont, et qu’on paie moins que d’autres, pour le même travail, sous prétexte qu’ils ont « la sécurité de l’emploi »…

    Je ne vais pas polémiquer… il faudrait trier là encore.

    Ceci étant je ne crois pas que monter les gens les uns contre les autres sous de faux prétextes, de pointer du doigts ceux qui « coûtent cher » ou qui soi disant ne font rien pour s’en sortir soit une solution acceptable.

    Tu connais sûrement l’adage « diviser pour mieux régner »… je crois que c’est ce que font les manipulateurs d’opinion aujourd’hui. Et il ne faut surtout pas tomber dans le panneau.

    Aujourd’hui, ce sont les immigrés, les rmistes, les fonctionnaires, les retraités… tous ceux dont on pense qu’ils augmentent la « dette »…

    Demain, ce seront les handicapés, les malades, ceux qui sont improductifs d’une façon ou d’une autre…

    ça ne te rappelle rien ?

    Alors, essayons de vivre ensemble le mieux possibles, de faire en sorte que ceux qui ont du mal à trouver du boulot en trouvent, en arrêtant de remplacer les hommes par des machines, en revenant à un modèle de société qui ne soit pas qu’argent et profit… mais respect de chacun.

    Utopiste, moi ? Bien sûr… mais je continue à croire que c’est possible.

    (Je sais, tu vas me dire que j’ai répété autrement ce que tu dis… mais j’avais besoin de le dire.)

    Bisous et douce soirée, Dame Croc.
    Je souhaite de tout coeur que tout s’arrange un jour.

  14. Blutch dit :

    Je te trouve très en forme dans ce billet 🙂
    C’est réjouissant de lire une saine colère comme celle-là. Loin de me plomber ma fin de semaine, elle l’illumine. C’est une luciole de plus dans ce monde d’obscurantisme. On est tellement peu alors c’est un plaisir de croiser des neurones non formatés.
    Bises

  15. jean-marie dit :

    bonsoir, ma Croc,
    ta rage m’émeut profondément, tu sais…
    car ça fait quelque temps que je connais ta sensibilité justifiée, ô combien ! à certains problèmes…
    dans ces périodes de crise dont personne ne voit la fin, il faut trouver un bouc émissaire, le désigner à la vindicte populaire et le sacrifier pour conjurer le sort, tu en as cités.. tout au long la triste histoire de l’humanité
    alors je te dis bravo ma Cath !
    tu es soulagée, tant mieux
    passez une bonne soirée
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  16. jazzy57 dit :

    Oh que je suis entièrement d’accord avec cette rage , tu as raison, opposer les personnes bénéficiant d’aides aux salariés est une preuve d’intolérance digne des périodes les plus sombres de notre pays . Alors que le chômage est à son apogée tenir ce genre de discours tient de la provocation , malheureusement ce genre de mail inonde les boites mails , je ne sais plus combien j’en ai reçu d’à peu près identique.
    Bisous

  17. pyrausta dit :

    Tu as parfaitement raison d’être en rage.C’est à cause de ce genre de publication sur FB ou blog (car oui il y en a…), des arguments simplistes que l’extreme monte doucement mais surement.Et quand « on » l’aura (« enfin ») )au pouvoir,( car c’est ce que je crains depuis que Le P..ère a failli passer.. et comme les politiques d’avant et de maintenant ne font pas grand chose , dans 4 ans….) et bien « on » s’apercevra mais un peu tard des choses immondes qui seront mises en place.
    C’est ahurissant ce que tu dis sur ta vie…C’est inadmissible, tout simplement.
    Je voudrais partager ton coup de g…sur FB. Comment je fais pour te trouver?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *