En deux lettres …..

Un petit mot, très court, lu chez Quichottine, m’a donné envie de parler de lui ….

Il revient souvent, dans certaines grilles de mots croisés , en deux lettres, « la clé des rêves« : SI.

Un petit mot, tout petit, si petit, qui ouvre pourtant de si larges portes ….

Si cela si ceci, porte ouverte au rêve :

–          Si j’étais riche…

–          Si j’étais plus mince ….

–          Si j’étais ailleurs ….

–          Si j’étais amoureuse …

–          Si je n’étais PAS amoureuse ….

–          Si j’avais la santé…

–          Si j’étais encore jeune …

–          Si on me disait…

–          Si on m’offrait ….

–          Si je pouvais…

–          Si je ( tu, on)- voulais …..

Et s’ensuit une longue rêverie, peuplée de châteaux, de gestes tendres, de liberté, de voyages, que sais-je encore.

Si ceci si cela, porte ouverte aux regrets :

–          Si j’avais su …

–          Si j’avais pu …..

–          Si on m’avait dit …

–          Si j’avais pu prévoir …..

–          Si seulement …

–          Ah, si……..

–          Si j’avais fait ceci ….

Et s’ensuit une longue litanie d’espoirs déçus, d’amours malheureuses, de chagrins étouffés, de rencontres ratées, de projets avortés, que sais-je encore.

Mais Charlélie en parle bien mieux que moi, et plus joliment :

1 – On aurait pu s’aimer si

On aurait pu s’aimer
On aurait pu s’aimer si

Si cela si ceci
Si t’étais née dans ma galaxie
Si t’avais habité prés d’ici
On aurait pu s’aimer

Si on avait pris le même taxi
A ton r’tour d’Abyssinie
Si tu t’étais fringuée un tantinet plus sexy
On aurait pu s’aimer (May be)

Parler d’alcool ou d’Ecstasy
Si on avait dit moins d’idioties,
Si tu l’avais voulu un tantinet plus aussi
On aurait pu s’aimer (May be)

Do ré mi fa sol la si
On s’est ignoré, on a fait comme si
C’est ainsi que va la vie
La vie en dent-de-scie

Il aurait suffi de quelques hasards
Quelques détails et autres péripéties
Si quelques riens nous avaient réuni
On aurait pu s’aimer May be, May be
On aurait pu s’aimer

Si Paris en bouteille et ma tante à roulettes,
Si t’avais souri à mes jeux d’mots zarbis
Couché, assis en attendant le Messie
Ah ! si tu avais dit oui, cette fameuse nuit
N’ai-je pas été assez précis
Sous la neige en été sous le soleil ou la pluie

Do ré mi fa sol la si
on s’est ignoré on a fait comme si
c’est ainsi que va la vie
la vie en dent-de-scie

Il aurait suffi de quelques hasards
Quelques détails et autres péripéties
Si quelques riens nous avaient réunis
On aurait pu s’aimer (Bis)

Pour marque-pages : Permaliens.

16 réponses à En deux lettres …..

  1. jazzy57 dit :

    Comme tu le dis si bien ( vraiment il arrive au bout des doigts avec une facilité déconcertante ) , un petit mot qui ouvre grand les portes de l’imagination . Il me fait aussi penser à ce poème de Rudyard Kipling « if »
    « Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
    et sans dire un mot te mettre à rebâtir
    Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
    Sans un geste et sans un soupir …..
    Quant à Charlélie j’aime beaucoup,
    un Lorrain multi-facettes avec qui j’ai pu discuter de peinture surtout .
    Bonne journée Bisous

  2. fanfan dit :

    UNE belle chanson qui résume bien ce que tu as écrit plus haut. Avec des « si » on pourrait mettre Paris en bouteille  » comme a dit quelqu’un … bISES

  3. Bonjour Croc

    Merci d’être passée, ton commentaire m’a fait grand plaisir, comme tu es également sur APLN, n’oublie pas de te déconnecter quand tu passes, j’ai plus facile à te retrouver comme cela, sinon,je n’ai pas ton lien, heureusement que je l’ avais mis dans ma colonne amie, mais de ce fait, je suis obligé de repasser par ton blog pour voter pour toi, le lien sur l’annuaire marque blog inconnu?
    Je t’embrasse et te souhaite un bon début de semaine
    Le Noctamplume

    • voay dit :

      Je suis incapable de me dépatouiller sur l’annu, avec le très bas débit que j’ai ici… alors j’ai inscrit ton blog et quelques autres dans les blog favoris de mon profil, et du coup, j’ai un accès direct au chemin des étoiles. je te souhaite un doux week-end.

  4. Bonsoir Croc

    Le Si, mot de rêves, se place admirablement partout, en est la preuve, une très belle chanson de Charlélie (artiste que j’affectionne entre autre) et une superbe chanson également de France Galle, pour ne citer que celle qui me revient à l’esprit.
    Très beau partage, je tiens à te remercier, ça me fait penser que j’aurai du interpréter mon dernier billet « Si j’étais un oiseau » (rire)
    Cinq belles étoiles, ça les vaut
    Bisous et douce nuit
    Le Noctamplume

  5. Quichottine dit :

    Une très belle chanson que tu me fais découvrir… L’avais-je déjà entendue ? Je ne crois pas mais elle me plaît beaucoup.

    Comme me plaît ta déclinaison de « si »… Merci d’avoir rebondi de si belle manière.

    Merci pour tout, Dame Croc.
    Je t’embrasse fort.

  6. jackline dit :

    Comme chantait France Gall, la chanson de Michel Berger « Si maman si…maman si tu voyais ma vie… »Oui, avec des si, on mettrait Paris en bouteille, on referait tout le chemin à l’envers, on referait l’histoire, et comme disaient les deux compères dans leur sketche « Nord-Sud », (guerre de secession,) »si nous autres, les sudistes, nous avions été plus nombreux, et bien vous autres, les nordistes, vous auriez bien pris la pâtée.. » Bref, ce petit mot, effectivement, permet de rêver, de bâtir des chateaux en Espagne, de voler vers des horizons lointains, ou vers la renommée, et finalement, fait très mal à l’attérissage, lorsqu’on reprend contact avec le plancher des vaches (au propre et au figuré !) Mais…c’est si (oui encore si) bon…! bises Croc, et ne prends pas froid hein…

  7. Avec des SI et des MI on monte une gamme, mais pour moi pas de si j’avais su j’aurai pas venu! après 60 ans de vie en Suise j’aime toujours autant mon pays, la France mais non je ne regrette rien, car ma vie a été heureuse et l’est toujours même si elle n’a pas toujours été rose, pas de SI, mon Pays est dans mon coeur, pas dans ma cervelle, non si j’avais su je serai quand même venue. On ne refait pas son histoire les regrets sont superflus.
    Si je n’avais pas de blog, je ne t’écrirais pas et je perdrai beaucoup de plaisir à correspondre avec toi, si si si ce n’est qu’une sérénade. bisous de Josette

  8. Amaryllis dit :

    Avec des « si » on refait le monde… mais du dire à la pratique… là ça coince… et puis « si » est un regret… et le présent ne se construit pas sur des regrets passés mais sur l’avenir… le « si » fait peu parti de mon vocabulaire … bonne soirée

  9. marine D dit :

    Oh bien sûr tu peux utiliser les petits surnoms que tu veux, je ne vois pas pourquoi je m’en formaliserais !!!
    Ta pote Zoupie

  10. jean-marie dit :

    bonjour, ma Croc
    oui toute une vie avec des si…
    c’est une vie rêvée…
    mais la réalité est toujours autre
    hélas ?
    merci pour cette idée
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  11. marine D dit :

    On peut rêver
    Avec des mots, des notes
    Avec des couleurs
    On aurait pu s’aimer
    Si le hasard avait dit oui
    Si la chance n’avait pas
    Changé d’adresse…
    Si nos routes s’étaient croisées
    Avec des si et des peut-être…

    Zoubis Croc

  12. Charlélie Couture……..J’aime !!!!!
    Que de vies différentes nous aurions pu avoir avec des SI…….
    Joli billet…..
    Bises de la Réunion où il fait toujours aussi frisquet !!

Répondre à Quichottine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *