E : Eau

 pour le Dico des Nuls

Tant va la cruche à l’Eau qu’à la fin elle se casse.

Je ne vais pas me lancer dans une longue explication de ce dicton, que l’on trouve dans le Roman de Renart, ni vous en donner les différentes traductions, je vais partager avec vous un joli conte chinois, qui nous parle de cruches, d’eau, de fleurs…..

 nénuphar
Une vieille chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d’une perche qu’elle transportait, appuyée derrière son cou.

  Un des pots était fêlé, alors que l’autre pot était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d’eau. À la fin de la longue marche du ruisseau vers la maison, le pot fêlé lui n’était plus qu’à moitié rempli d’eau.

  Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes, alors que la vieille dame ne rapportait chez elle qu’un pot et demi d’eau.

  Bien sûr, le pot intact était très fier de ses accomplissements. Mais le pauvre pot fêlé lui avait honte de ses propres imperfections, et se sentait triste, car il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé.

  Après deux années de ce qu’il percevait comme un échec,  il s’adressa un jour à la vieille dame, alors qu’ils étaient près du ruisseau. « J’ai honte de moi-même, parce que la fêlure sur mon côté laisse l’eau s’échapper tout le long du chemin lors du retour vers la maison. »

  La vieille dame sourit : « As-tu remarqué qu’il y a des fleurs sur ton côté du chemin, et qu’il n’y en a pas de l’autre côté ? J’ai toujours su à propos de ta fêlure, donc j’ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin, et chaque jour, lors du retour à la maison, tu les arrosais.

  Pendant deux ans, j’ai pu ainsi cueillir de superbes fleurs pour décorer la table. Sans toi, étant simplement tel que tu es, il n’aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la nature et la maison. »

Chacun de nous, avons nos propres manques, nos propres fêlures. Mais ce sont chacune de ces craquelures et chacun de ces manques qui rendent nos vies ensemble si intéressantes et enrichissantes et qui nous aident à trouver ce qu’il y  a de bon en elles.

Donc, à tous mes amis fêlés, passez une superbe journée et rappelez-vous de prendre le temps de sentir les fleurs qui poussent sur votre côté du chemin !

Et les traductions …. quoique , allez, si :

Pour marque-pages : Permaliens.

24 réponses à E : Eau

  1. coucou voay, je ne connaissais pas cette poésie, merci à toi pour ce partage, intéressant aussi en langues étrangères !
    bisous
    reg !

  2. Je ne connaissais pas cette fable!! Merci de l’avoir partagée. Elle est parfaite…la différence, l’handicap…apporte ses joies, ses merveilles. En chacun de nous, il y a un côté « félé » qui nous permet de créer des merveilles!
    Bravo!!

  3. dimdamdom59 dit :

    Jolie cette fable chinoise que je connaissais , j’aime à me savoir fêlée 😉
    Merci Voay pour ce partage!!!
    Bisous
    Domi.

  4. LIBRE 34 dit :

    Hello,
    Je pense que heureusement que nous sommes tous un peu fêles, et ainsi nous transmettons dans la mesure de nos moyens (lol)
    bonne journée

  5. Kri dit :

    Une fable à la manière orientale
    J’ai apprécié la lecture
    Bon WE

  6. florence dit :

    Bonjour…comment vas tu ? Hier, j’ai fêlé une assiette…je l’ai regardée, j’ai voulu la retournée et elle s’est brisée dans mes mains…j’ai pensé « mouais, pas capable d’imiter un pot cette assiette ! »…arf, la prochaine fois, je teste avec un pot…euh peut-être pas finalement, je ne veux pas racheter tout un service…je plaisante bien sur..à bientôt et passe une bonne journée

    http://florence.apln-blog.fr/2014/01/14/largent-disparaissait-on-echange/

  7. mamalilou dit :

    délicieux voeux pour 2014 bonheurs à suivre, au bas mot!

    force joie et harmonie, et de cet amour pur universel qui nourrit nos âmes et coule comme de l’eau de source en/de nos cruches!!

    guirlandes de bisous givrés

  8. marialis dit :

    😉 J’adore : j’aime ton histoire pleine de fraîcheur, de philosophie et de sérénité! belle contribution…Grosses bises

  9. pot fêlé pot cassé morceaux pas ramassés…
    Belle participation merci

  10. florence dit :

    Bonsoir…Oh non, ma chef n’a pas moins senti…c’était horrible…puis tu sais le pire, c’est que lorsque quelqu’un rentrait dans le bureau, il nous regardait d’un air de dire « vous puez les filles ! »…l’odeur s’imprégnait partout..horreur !
    Je te souhaite une très bonne soirée, à très bientôt 🙂

  11. Evelyne dit :

    C’est une belle participation bien juste bonne soirée à toi bisous Evy

  12. caramelou le rouquin dit :

    Joli !! et tellement vrai !
    bisous Cath

  13. flipperine13 dit :

    et comme on dit comme quoi un pot fêlé peut aller encore loin

  14. Evajoe dit :

    Bonjour,

    Une citation qui est pas décortiqué, où tu ne philosophes pas dessus, rire, mais où tu nous donnes un très beau conte qui me semble familier, mais c’est un souvenir assez lointain.

    Parfois je pense être fêlée, rire mais c’est dans le bon sens et cela me permet de toujours bien réagir et de ne pas me tromper…Puis il l’est dit dans ce conte que ce n’est pas si négatif, voir bien au contraire..

    Merci j’ai beaucoup aimé et bravo pour ta citation.

    Belle fin de soirée et bisous d’EvaJoe

    Et pour finir sur le ton de la plaisanterie voici une pub qui m’a toujours fait rire….

    [img]http://i40.tinypic.com/wsmjm.jpg[/img]

  15. errances dit :

    C’est une très jolie histoire et ma foi bien vraie. les humains ne seront jamais parfais acceptons le…..Gros bisousss

  16. Quichottine dit :

    C’est un conte que je connaissais et que j’ai adoré relire…
    Je ne sais pas si je suis fêlée, mais je souhaite de tout cœur l’être au moins un peu. 🙂

    Merci pour cette page, Dame Croc.
    Bisous et douce journée à toi.

  17. florence dit :

    Bonjour…une très belle histoire…moi, j’aime beaucoup, puis ça vante les mérites des personnes fêlées…(est-ce que je me sentirais concernée ?…euh peut-être que oui mais peut-être que non ! hé hé) J’aime bien lire ce genre d’histoire. Simple et directe…alors, oui, bravo.
    Pour la pub Evian, je ne l’avais pas encore vue et j’ai de suite adoré…c’est mignon, ça met le sourire je trouve…tu es donc moins bavarde…hier..mais aujourd’hui ? Et demain ? ha ha…à très bientôt et passe une très bonne journée…et attention aux fêlures hein

  18. clara65 dit :

    J’ai déjà mis moi aussi, cette histoire, sur mon blog, je l’aime bien !
    Bonne journée et amicalement.

    • voay dit :

      Zut ! voici la conséquence de mon manque d’assiduité… j’avais publié ce conte en 2009, sur une autre plate-forme, dont petit à petit j’importe les billets ici, et j’ai exhumé celui-ci sans même vérifier s’il n’avait pas déjà été publié ailleurs, toutes mes excuses. Bonne journée à toi aussi

  19. jazzy57 dit :

    Excellente illustration de ce dicton , amie fêlée je suis et je me réjouis .Bravo je vais de ce pas distribuer les étoiles.
    Pour le défi j’ai rajouté quelques précisions si on choisit le texte : il peut intégrer la phrase dans une histoire ou on peut argumenter en donnant des exemples , inventer une histoire en se servant de l’idée véhiculée , je laisse vraiment une libre interprétation quant à la forme , l’essentiel c’est au départ cette phrase . Idem d’ailleurs pour la photo, la créa .
    Bonne soirée
    Bisous

  20. jean-marie dit :

    bonsoir ma Croc
    merci pour cette gentille histoire..
    une histoire d’eau…
    alors, moralité de la fable ?
    soyons tous un peu fêlés et le monde sera plus beau
    bonne soirée
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  21. Ely40 dit :

    Coucou Voay,
    Voici donc ta lettre E. Bravo je connaissais cette l’histoire mais c’est bien de nous la rappeler et très sympa de la mettre aussi en plusieurs langues. Merci d’être passée voir ma participation et à très bientôt. Gros bisous 🙂

  22. clio48 dit :

    Excellente idée, Voay, d’illustrer la citation par un conte.Bizzzz et à bientôt . Francine Clio . 😉

  23. Une jolie histoire qui illustre bien que les « fêlures » ont leur utilité et qu’il ne faut pas s’en sentir « coupable ». Mais ce n’est pas toujours évident et il faut du temps, souvent, pour vivre bien avec.
    Bises de la Réunion. 🙂

Répondre à mamalilou Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *