P : Pollution

Les Arabes ont fait faire un grand pas à la lutte anti-pollution en installant leurs puits de pétrole dans le désert. ( Jean Delacour)

Ce n’est pas notre pollution qui attaque l’environnement. Ce sont les impuretés dans notre air et dans notre eau qui en sont responsables.
[ George W. Bush )

 

Un artiste fou, mi peintre mi sculpteur, jouait avec de l’argile ; il façonnait, défaisait, recommençait….. Excédé de ne pouvoir obtenir la silhouette idéale qu’il souhaitait créer, il roula sa pâte en boule et la projeta au loin.

Il la jeta avec tant de rage, et si loin, qu’elle rebondit de planète en planète, et au cours des années, des siècles et des chaos de l’immensité, elle fut ballotée de ci, de là, amassant au hasard de ses ricochets, divers matériaux qui se répartirent inégalement à sa surface.Et c’est ainsi qu’un beau jour, nous obtînmes une jolie sphère, composée de 70 à 80% d’eau, le reste de rochers, de terre. Elle était belle, vierge et sauvage.

L’artiste fou  la retrouva, un jour, par hasard. Ne la reconnut pas et l’envie lui prit de disposer de petits personnages ici et là, au gré de sa fantaisie, en posant, bien sûr, davantage sur les grandes étendues sèches que sur les petits cailloux qui émergeaient à la surface des eaux.

Paresseux, ils se lassa très vite de les faire bouger et de les déplacer, et, magicien à ses heures, il décida de leur donner vie. Ils s’amusa un temps de les regarder évoluer, puis en eut rapidement assez de les voir tourner en rond, effectuer toujours les mêmes actions, d’autant que ces personnages finissaient inévitablement par s’entretuer, pour conquérir l’amour, la fortune, un territoire.

Alors il s’en fut, abandonnant la sphère et ses habitants à leur sort.

Ces petits personnages évoluèrent vite, acquirent l’intelligence, et avec elle, vint la technologie. Et les massacres allèrent s’amplifiant : tous les moyens de s’entre détruire leur étaient bon, allant  et y compris,  jusques à la destruction du sol qui les supportait, le pillant, le creusant, le dévastant.

Quelques illuminés qui communiquaient entre eux d’un bout à l’autre de leurs territoires, décidèrent de quitter les terres surpeuplées et devenues folles, et partirent se poser sur les cailloux isolés . Mais grâce à la merveilleuse technologie, ils s’envoyèrent des magnifiques photos de leurs coins de paradis, qui attirèrent bien sûr d’autres illuminés qui se rêvaient aventuriers, tant et si bien que les cailloux déserts furent vite peuplés, et surpeuplés, certains de ces personnages invitant leurs amis à venir les retrouver, avec armes et bagages. L’instinct de troupeau jouant, ils furent vite rejoints par d’autres, non invités, mais qui s’installèrent sans façons et sans demander l’avis de ces doux rêveurs……

Incapables de se limiter à leur coin de terre, ils créèrent des moyens de déplacement de plus en plus rapides, de plus en plus nombreux, et de plus en plus empoisonnés, ce, afin de chercher encore et encore d’autres endroits à étouffer….

Et c’est ainsi que les merveilleuses îles aux plages de sable fin, aux lagons aux eaux pures, aux forêts verdoyantes peuplées d’oiseaux de rêve et de créatures fabuleuses, se retrouvèrent noyées sous le béton, leurs eaux miroitant de taches graisseuses, les fonds marins ratissés par une pêche intensive et inutile, au détriment des pêcheurs locaux,  leurs forêts décimées, dépeuplées………… que certaines îles, pourtant sauvages, attirent de sombres personnages à l’esprit encore colonialiste, qui ne manifestent aucun respect pour l’environnement et les populations locales.

C’est ainsi que le vieux continent se meurt doucement, que la magie disparait, de même que les créatures fabuleuses qui ne subsistent que dans l’esprit de certains, que l’on traite de naïfs, de rêveurs ……

Eh oui, c’est ainsi que naquirent la Terre, l’humanité et…………….la pollution.

Ce petit récit, a été lui aussi exhumé de mes archives pour le dicocitation des nuls

Pour marque-pages : Permaliens.

17 réponses à P : Pollution

  1. errances dit :

    J’adore ce récit Cath, c’est telleement réaliste en restant si frais comme un conte d’enfant…….conte qui va mal finir un jour ou l’autre si…………….Bisessssssss

  2. Gibee dit :

    La planète nous le feras payer, j’ai confiance en elle, elle va s’en sortir elle, peut être pas nous….
    Aujourd’hui nous sommes trop nombreux…que faire

  3. mamazerty dit :

    si j’en juge la citation de JOJO (Bush) il n’y a pas que l’artiste d e fou dans cette histoire de fichus créationnistes!!!!!

  4. Ely40 dit :

    Bonjour Voay,
    D’abord merci d’être passée chez moi, c’est la galère actuellement sur la plate forme, suite à un changement de serveurs, nous subissons de grosses perturbations, les commentaires ne s’affichent pas et je ne peux donc y répondre. Je les reçois heureusement par mail sinon je ne saurais même pas qui m’écrit 🙁
    Bravo à toi pour ce superbe récit qui montre bien les incohérences faites par les hommes sur notre terre qui s’écroule peu à peu. Pourvu que des hommes (et des femmes) compétents(tes) trouvent des solutions pour éviter cette catastrophe annoncée !
    Je vais aller voir les autres participations.
    Bonne journée et gros bisous 🙂
    Ely

  5. dimdamdom59 dit :

    Et bien voilà une façon bien plus objective de relater la création du monde, j’y crois vraiment 😉
    Ah mais quel connard ce Georges W Bush, c’est grâce à des gars comme ça que notre terre se meurt!!!
    Bravo Kat, j’ai adoré ta participation!!!
    Bisous
    Domi.

  6. marie mathieu dit :

    Bonsoir, un très joli texte qui peint une réalité beaucoup moins belle mais réaliste. bonne soirée MTH

  7. Quel joli texte bien écrit. Plaisir de la lecture. A bientôt

  8. Coucou…voilà un beau récit! Une façon d’expliquer notre monde…Un texte à lire même et peut-être, surtout par les enfants …en espérant qu’ils en tirent les bons enseignements!!
    Merci pour ce partage…

  9. marinelou dit :

    Il faut composer avec notre planète, et nous y mettre tous pour qu’elle ne soit pas détruite, nous avons chacun notre responsabilité, hélas… C’est en semble que nous pourrons la sauver, du moins je l’espère

  10. florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…oh comme il est réaliste ton petit récit…déprimant aussi, mais très objectif, très réaliste…ça n’est pas un conte, ça n’est que vérité…l’homme…grrrrr, dans toute sa splendeur ne sait que saccager, détruire, avec ses idées de grandeur..tu parles d’une grandeur !
    Concernant mon texte sur les chiens de traîneau, je ne connaissais pas non plus cette histoire. J’ai adoré la découvrir. J’imaginais les scènes, les obstacles, l’entraînement des hommes…j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir.
    Alors, le petit va bien…tant mieux, vraiment tant mieux. Il est venu à bout de cette saloperie…il pète le feu…oulala, il met les gaz..hi hi hi
    Je te souhaite un très très bon week-end, avec ton clavier de merde (à chaque fois, ça me fait rire lorsque ton commentaire s’interrompt et que tu en redémarres un autre en commençant par « clavier de merde »..j’ai donc supposé que ton clavier s’appelait « de merde »…) c’est un noble clavier en plus puisqu’il a un nom avec un DE..hi hi hi..allez, je file. Bon week end à toi et à ta famille…une pensée particulière pour ton petit..à très bientôt

  11. jazzy57 dit :

    J’ai beaucoup aimé ce conte qui n’en est pas vraiment un puisqu’il se confond avec la réalité . La pollution ? si vraiment elle est vue comme la voit GW Busch , aie aie aie nous voilà vraiment dans la m… car qui dit que ce genre d’âneries n’occupe pas la tête de nombreux autres américains ..
    Bonne soirée
    Bisous

  12. Aliselle dit :

    Une bien belle façon de raconter l’histoire… qui j’espère ne finira pas comme ça…. Vivent les fées, elfes, licornes et autres créatures magiques!…
    restons fous et rêveurs….
    Bisous

  13. epiceas dit :

    Jolie ton histoire… j’adore la citation de Bush… ce mec est un véritable espoir pour toute l’humanité tant sa connerie peut donner du courage à tous les débiles profonds de la planète : regarde, si toi aussi tu es con comme un balai, tu peux etre président des états unis !!!!! :mrgreen:
    Bonne fin de semaine à toi,
    @+

  14. jean-marie dit :

    bonjour
    magnifique façon de raconter les malheurs de notre planète !
    …et le résultat est loin d’être radieux !
    pauvres fous
    pauvres de nous !

    bonne journée
    gros bisous

  15. clara65 dit :

    C’est tout à fait cela ! Ton conte a bien un pied et même les deux dans la réalité.
    Que faire à titre individuel ?
    Bien amicalement.

  16. Quichottine dit :

    Que te dire ?
    C’est une superbe page que j’ai lue avec plaisir bien sûr mais aussi avec attention et je suis admirative.

    Ressors autant de pages que tu veux de tes archives, elles méritent amplement d’être lues et relues.

    Personnellement, je ne m’en lasse pas. 🙂

    Douce et belle soirée à toi, Dame Croc.

  17. LADY MARIANNE dit :

    c’est très bien rédigé-
    mais sur le fond je ne suis pas d’accord avec tout-
    sur qu’à partir du moment où une planète est habitée— la pollution arrive-
    c’est comme un aquarium sans poisson propre ensuite—
    bonne soirée- amitiés –

Répondre à marie mathieu Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *