366 réel – 21, 22, 23, 24 et 25/01

Le défi : écrire chaque jour un texte sur un thème proposé sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

En 100 mots maximum.

21 janvier : dégoût et des couleurs

Dégoûtée de cet hiver qui n’en finit pas, de cette grisaille incessante, de cette humidité insidieuse qui glace jusqu’aux os, du brouillard tenace qui empêche le soleil de percer. Malgré moi, mes pensées reviennent vers cette île, qu’on appelle l’île rouge, où les femmes sont vêtues de couleurs vives, chatoyantes, qui claquent sous le soleil, dont les fleurs éclatent en rouges profonds, en roses flamboyants, en jaunes vifs, où les arbres déclinent toutes les nuances de verts, où la mer montre tout un échéancier de bleus, et où le ciel peut être rose pastel ou noir ardoise.

22 janvier : la force

Je ne parlerai pas de l’homme qui partage ma vie, qui a la force de me supporter au quotidien avec mon mauvais caractère, ma mauvaise foi et mes coups de gueule,

23 janvier : mélange

Mélange de graines que je jette quotidiennement sur la terrasse pour les petits habitants du jardin. Et joie de voir tout un mélange d’oiseaux venir à tour de rôle se nourrir : les mésanges charbonnières avec leur masque noir, le rouge gorge, feu follet qui surveille de loin avant de se décider à s’approcher, Mr et Mme Merle qui viennent depuis peu, l’un après l’autre, le couple de tourterelles, dont la venue est annoncée par le frou-frou de leurs ailes……..
hebergement d'image24 janvier : c’est long

D’attendre : que le lait se décide à bouillir, et je sais que dès que je vais avoir le dos tourné, il va déborder; que ce satané lave-linge finisse l’essorage et surtout d’entendre le « clic » de déverrouillage ; que le chat se décide enfin à sortir, maintenant que la porte est ouverte, alors qu’il y avait manifestement une urgence désespérée avant que je n’ouvre, et il fait moins 4°; que la mamie devant moi finisse monopoliser le distributeur de billets, à grands renforts de tup-tup, clic-clic et il fait toujours moins 4°; que ce téléchargement s’achève, oups….

25 janvier : ce qui vous empêche d’écrire

Une flemme carabinée, tout simplement !

Pour marque-pages : Permaliens.

10 réponses à 366 réel – 21, 22, 23, 24 et 25/01

  1. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    J’ai le sourire à te lire…je me reconnais dans ce que tu dis…on partage donc les mêmes journées ? Mais non, ça n’est pas tous les jours ainsi !
    Pour les téléchargements, là, pour moi, c’est fini…Hadopi m’a pistée et épinglée…snif !

  2. Toi mauvais caractère…. ????? du caractère oui …. mauvais je ne crois pas… même pas peur

  3. fanfan dit :

    Je vois que je ne suis pas la seule à m’impatienter en attendant le clic de la machine à laver … et le reste aussi!
    La nostalgie de ces îles chaudes et ensoleillées ,on la garde toute la vie , je crois bien! Parfois cela me prend aussi et pourtant je n’ai pas à me plaindre du manque de soleil … Bonne semaine et patience ;le printemps se prépare

  4. Martine85 dit :

    J’aime beaucoup ce journal quotidien. J’ai beaucoup aimé c’est long car je suis une impatiente née et tout est trop long pour moi.

  5. flipperine dit :

    le dimanche c’est jour de repos et le reste de la semaine on travaille mais on essaie de trouver un peu de tps pour admirer la nature et les oiseaux

  6. wolfe dit :

    Bonjour
    Il y a des jours avec et des jours sans malheureusement…Mais il faut garder la tête haute!
    Bisous

  7. martine27 dit :

    Je n’avais pas pensé au clic de la machine à laver, mais c’est vrai que c’est très énervant !

  8. Estelle dit :

    Il y a des jours comme ça…
    Mais bon, il suffit de regarder la nature, les oiseaux..
    et l’humeur change..
    Joli le petit rouge-gorge.
    Belle journée

  9. Quichottine dit :

    Allez… le dimanche, c’est le jour de la flemme… et j’espère que comme ici, le soleil fera une apparition chez toi.

    Bisous et douce journée ma Croc… Prends bien soin de toi.

  10. marine dit :

    Pas très gai tout ça ! Parfois le soleil est là, parfois le ciel est bleu, parfois il faut sourire, ne serait-ce que de soi-même…
    Titi le rouge-gorge a le même comportement chez moi, il se méfie des autres, et vient en solitaire mais il est si beau !
    Zoubis

Répondre à fanfan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *