366 réel – 21 au 24 février

21 février : hygiène.
Je suis intraitable sur l’hygiène corporelle, mais j’ai été épouvantée, en prenant connaissance ce matin des règles d’hygiène draconiennes et à mon avis parfaitement ridicules qui régissent la restauration, la conservation des aliments, le stockage dans les supermarchés. J’ai connu la viande en plein air, tout comme le poisson, les rats grouillant dans les arrière boutiques, les plafonds et les murs crevassés et plein de moisi des épiceries et des pharmacies, le dentiste qui stérilise ses instruments en les passant à la flamme du briquet, tout ça pendant 7 ans, et sans attraper une quelconque maladie, salmonellose ou autre, alors……

22 février : quelque chose écrit sur un objet
Brocante aujourd’hui. Nous sommes allées rôder autour des étalages, et ma sœur est arrivée en brandissant triomphalement une coupelle en étain. Rien d’extraordinaire, si ce n’est l’inscription « Légion de gendarmerie de Haute Normandie » encadrant un magnifique écusson, trônant au centre de ladite coupelle. Je lui ai enjoint de garder ce truc hors de ma vue. 10 ans d’armée, dont 5 à travailler en liaison avec des gendarmeries m’ont suffi.

23 février : musique
Ah là, c’est facile ! La journée a débuté avec La Moldau, sous la direction de Karajan, suivie par toute une flopée de Lieder, par Dietrich Fischer Diskau, dont mon favori « der Lindenbaum ». Après ? Playlist : Armstrong avec « She’s the daughter of a planter from Havana » (un regal) et « Rascal you » (repris par Gainsbourg « vieille canaille »), Louis Prima, Nat King Cole, Joni Mitchell, Léonard Cohen. L’après-midi ? Zénitude : musique indienne, chinoise classique, malgache, bien sûr. J’aime tous les styles de musique, demain ce sera peut-être du rap et du rock pur de dur, ou Julien Clerc……

24 février : parce que je le vaux bien.
Depuis le temps qu’il me faisait rêver, ce pupitre, vu chez le brocanteur …… Haut
sur pattes, à deux pans inclinés,se soulevant pour laisser accéder au ventre du meuble, profond, sur toute sa largeur, une tablette en haut, deux tiroirs profonds, fermant à clé, avec la clé qui fonctionne….. Et en rentrant, au pied de l’escalier du sous-sol, il était là.. Ma sœurette est allée le chercher … « Tu passes ton temps à écrire, ou sur ton PC, a-t-elle dit, je te l’offre, parce que tu le vaux bien. Comme ça tu écriras en pensant à moi ».

Pour marque-pages : Permaliens.

13 réponses à 366 réel – 21 au 24 février

  1. Quichottine dit :

    Je me suis installée, je lis, j’écoute… et je crois que même si je n’aime pas « tout » en musique, je vais rester un peu en te regardant écrire sur le magnifique pupitre dont tu rêvais. 🙂
    Par ailleurs, le meilleur couscous que j’aie jamais mangé était fait dans une cuisine que les services d’hygiène auraient sans doute fermée sans attendre.
    Passe une douce journée.

  2. Petite Jeanne dit :

    Ah l’hygiène! c’est un sujet qui me fais toujours rigoler…
    J’ai vécu dans mon enfance sans eau courante, sans réfrigérateur, la marmite sur le feu dans la cheminée, dans la cour de la boue jusqu’aux cheville bien alimentée par les bouses des vaches!!!
    Les pieds transis de froid, nous n’étions même pas malades…
    L’humanité n’a pas attendu l’hygiène pour prospérer (tout au moins dans sa conception actuelle)
    Bon week end à tous…

  3. epiceas dit :

    L’hygiène je connais, en bossant en cuisine, je te raconte pas tous les trucs…….
    Et coté musique un petit Serge Lama ??? 😉
    @+

  4. dimdamdom59 dit :

    Suis assez d’accord avec toi question hygiène, il y a deux semaines j’ai été effarée d’entendre que mon petit-fils avait été vacciné contre la varicelle!!! Comment nos petits vont-ils s’armer contre tous ces virus et bactéries c’est du n’importe quoi. Par contre quand j’étais au Cap, je suis allée m’acheter un pain au chocolat avant de prendre mon bus. Et là j’ai vu la boulangère qui avait un rhume carabiné se moucher dans un mouchoir en papier, donc j’imagine que cela traverse toujours un peu, puis elle l’a jeté dans la poubelle du magasin puis c’est bien essuyé les mains sur son tablier et a pris à pleine main mon pain au chocolat mdr!!! Et tu sais quoi, je n’ai rien osé lui dire et je l’ai bouffé son pain mdr!!! Penses-tu que j’ai chopé son rhume??? Même pas 😉
    Demain je m’envole, je vais revoir mon beau ciel , ma belle-vue sur les bateaux, oui mais …… je ne serais pas seule et ça j’ai bien du mal à supporter!!!
    Bisous et belle journée à toi, tu as une soeur en or 😉
    Domi.

  5. Renée dit :

    En Europe c’est plus de l’ hygiène c’est de l’aseptisation (ça se dit ça??) oui on dirait. Bref a force de faire attention a tout tout le monde est plus malade¨! Les gosses en Afrique sont cul nu dans la terre et s’en porte pas plus mal (bon pas mieux) mais dans les hyper marché t’as 3 emballages avant de trouver ton légume ou autre et on nous dit faut pas de sac en plasqtique mais là c’est quoi du plastic quand même et à outrance!!!!!!!!!! enfin je referais pas le monde mais ce qu’il y a a en dire…………….sans fin! Bises bises toi

  6. marine dit :

    La musique, la brocante, ça me va, il y a longtemps à Toulouse, à la brocante j’avais acheté une sorte de secrétaire… de sacristie, enfin que je dis, je l’ai toujours mais il ne peut pas me servir de bureau à ordi
    Elle est sympa ta soeurette !
    Zibous Croc

  7. jazzy57 dit :

    Pour ce qui est de l’hygiène corporelle je ne saurais m’en passer mais point trop n’en faut quand même . Quand on vit avec un chat et un chien on ne peut pas exiger l’asepsie totale ( par contre les vermifuges obligatoires ) et je crois que c’est un bien car le corps s’immunise et les allergies aussi sont moins fréquentes .
    Sympa le cadeau de ta soeur
    J’ai bien aimé aussi ta playlist .
    Bonne fin de journée
    Bises

  8. clara65 dit :

    Il paraît qu’à force d’hygiène, on attraperait des maladies, si, si, parce que la flore protectrice ne serait plus présente !
    Quant à l’alimentation, à force de l’aseptiser, elle n’aura plus aucun goût.
    Bon mercredi.

  9. martine27 dit :

    Sympa ta soeur ! Pour ce qui est de l’hygiène alimentaire, je reprendrai les paroles pleines de bon sens de nos grands-mères « on élève pas les petits cochons à l’eau claire », je pense que plus il y a d’hygiène et moins il y a de résistance de l’organisme (y a qu’à voir les américains tombant malades après avoir mangé nos délicieux fromages !)

  10. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…et comme tu dois être contente…un pupitre de rêve je crois non ? Il mérite bien une petite photo car vois tu je suis une curieuse..et j’aime les meubles en bois, tu sais, ceux qui ont une histoire, qui racontent quelque chose…ceux qui comme moi on vécu 🙂
    Et comme toi, j’aime tous les styles de musique…en fait, j’écoute, j’entends et j’aime ou je n’aime pas…mais je n’ai pas de « style » particulier que j’adore..j’aime tout du moment que ça me plait…oui, oui, je suis une simple femme qui ne se prend pas la tête..ou si peu 🙂
    Allez, je file..à très bientôt et à ton pupitre stp

  11. wolfe dit :

    Bonjour
    C’est gentil ce qu’elle a fait ta ta soeur!
    Concernant la restauration, moi je suis un peu écoeuré quand je vous qu’il manipule la nourriture sans gants, qui sait à quoi ils ont touché avant, ou s’ils n’ont pas été au toilette sans se laver les mains…
    Bisous

  12. Martine85 dit :

    Très sympa le cadeau de ta sœur. J’aime beaucoup les brocantes et j’en visite beaucoup l’été juste pour le plaisir des yeux, j’achète rarement. L’excès d’hygiène laisse aussi nos corps moins résistants. J’aimerais aimer la musique, hélas j’y suis complètement insensible. Belle journée

  13. flipperine dit :

    et tu as eu un beau cadeau et maintenant l’hygiène est très stricte c’est même parfs un peu trop poussé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *