366 réels – 13 au 16 mars

36613 mars : il a dit
Je ne vais pas relever les différentes aberrations que racontent quotidiennement nos hommes politiques, j’irais bien au-delà des 100 mots, et cela n’en vaut pas la peine. Mais la consigne du jour m’a donné envie de réécouter pour la Nième fois Charlélie « Jack a dit ci » :
Jack a dit ci
Jack a dit ca,
Jack demanderait n’importe quoi,
couché à genoux,
Assis debout,
Jack nous prend vraiment pour des fous!
Ramper par terre dans la gadoue,
Sautez en l’air allongez vous,
Jack a dit ci
Jack a dit ca,
Jack demanderait n’importe quoi,
Jack a dit freine,
Jack a dit accélère,
Jack hésite entre l’avant et l’arrière.
Autoritaire pacha indécis,
Son paquebot dérive par inertie,
Jack a dit ci
Jack a dit ca,
Jack demanderai n’importe quoi,
Venu de partout et de nul part,
tellement souvent contradictoire,
Les ordres font de nous des steacks tartares.
Ecrasé sous le laminoir du pouvoir,
Milice cauchemar ou militaire de travers,
Police ovipare ou média judiciaire,
Le grand méchant loup te croquera d’un seul coup.
T’obéis pas tu t’retrouves dans le trou.
Jack a dit ci
Jack a dit ca,
Jack demanderai n’importe quoi,
A contre coeur tu obtempères,
Sous la menace tu t’écrases.
Faut faire s’qu’on doit sans dire un mot,
Quand t’as pas le choix, vrai ou faux.
Jack a dit ci
Jack a dit ca,
Jack demanderai n’importe quoi,
Et t’humilier il a pas le droit,
Faut il pleurer ou s’en mordre les doigts.
Y’a ceux qui abdiquent et ceux qui s’baguarrent,
Qui lancera le premier pavé dans la mare.
Jack a dit ci
Jack a dit ca.

14 mars : moment de solitude
Aujourd’hui, comme les autres jours, mon moment de solitude nécessaire : l’homme est parti travailler, notre colocataire dort encore. J’ai la maison pour moi seule, peuplée seulement de mes bruits. Je peux rester assise sans parler, regarder le chat à demi sauvage qui s’avance sur la pointe des pattes pour venir se restaurer dans la gamelle laissée devant la porte à son intention, écouter les premiers oiseaux de la fin de l’hiver, me plonger dans un livre en sirotant mon 3e café de la matinée, je peux être seule avec moi, moment nécessaire pour bien commencer la journée.

15 mars : petite satisfaction personnelle
Proclamer : c’est dimanche pour moi aussi, débrouillez vous, aujourd’hui je ne fais pas la cuisine, je ne fais pas la vaisselle, jour paresseux. Que c’est bon de ne plus avoir d’enfants à la maison et de revendiquer le droit à la paresse !

16 mars : une belhebergement d'imagele image
En arrivant sur le parking du magasin d’usine de cette fabrique de confitures cuites à l’ancienne, au chaudron, avec des saveurs redécouvertes, telle l’abricot à l’amarena, voir le mur de cette chapelle disparue, reste seulement la façade, dont le grand vantail d’entrée, désormais sans portes,  ouvre maintenant sur un paysage désolé, mais qui sait, si on ose le franchir, ne changera-t-on pas de monde, d’époque, pour se retrouver propulsé dans le passé, et voir des moines processionner en chantant un chant grégorien?

hebergement d'image

Participent à ce défi du quotidien : Asphodèle (Les lectures d’Asphodele) Valentyne (la Jument Verte) ,   Jean-Charles-Fred Mili (Histoires et Nouvelles)Marlaguette (Destinée de pacotille),   Jacou (Les mots autographes)Dominique (Un esprit sain dans un corps sage) , Martine27 (Mon carnet à malices) ,  Martine (Littér’auteurs), Rebecca Zartarian-Arabian (éponyme),  Nadael (Les mots de la fin), Prudence Petitpas (éponyme),  MarieJo64.

Pour marque-pages : Permaliens.

15 réponses à 366 réels – 13 au 16 mars

  1. martine27 dit :

    Elle fait rêver ta photo !

  2. Valentyne dit :

    Une belle semaine on dirait 🙂
    Un peu de solitude , une belle balade, et plein de café 🙂

  3. Asphodèle dit :

    Bah dis donc pas facile de commenter chez toi, elle est bizarre ta plate-forme ! 😆
    Du coup j’en ai lu plusieurs ! Je me suis reconnue dans tes moments de solitude…

  4. flipperine dit :

    une belle porte et le dimanche pas une bonne âme pour m’aider pour le repas pour la vaisselle ça arrive

  5. fanfan dit :

    C’est tellement bon d’être égoïste parfois!
    C’est un des privilèges de » l’âge  » plus d’enfants à la maison ; donc pas de remords ! Il m’en reste un mais il se débrouille !
    Cette chanson est très pertinente .
    Quelle jolie porte imposante ! J’ai remarqué que les monastères et les couvents étaient souvent situés dans des lieus remarquables . C’était peut-être nécessaire à la méditation !

  6. Kri dit :

    Bonjour Croc
    Moi aussi le dimanche je suis affreusement égoïste …et je ne culpabilise pas
    J’aime les vestiges de cette chapelle

  7. Quichottine dit :

    J’ai adoré te lire…
    Mon droit à la paresse, je le revendique maintenant chaque matin, et c’est mon chéri qui me prépare désormais mon petit déjeuner.
    Mais j’avoue que j’ai du mal à lui en demander plus. 🙂
    Cent mots… je crois aussi qu’il y en aurait beaucoup plus.
    La chanson est belle, merci !
    Finalement, je crois aussi que tu te fais à ce nouvel environnement.
    Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  8. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    La porte du passage vers un autre monde..ça donne vraiment cette impression là…bien sur que tu l’as franchie et dis nous, où es tu allée? Où as tu été transportée ? 🙂
    Le matin, lorsque tout le monde dort, lorsque je suis seule à être réveillée…ce sont mes moments à moi et j’avoue que je ne les échangerais pas, même pas contre une grasse matinée..J’aime ces moments de solitude…je prends aussi mon café (mes cafés) une cigarette, je vais sur ma terrasse…tout est noir, silencieux…puis je rentre, j’y retourne plus tard, encore un café, une autre cigarette..le jour se lève, les oiseaux s’en donnent à coeur joie…j’aime vraiment ces moments là, qui ne sont qu’à moi 🙂
    As tu trouvé un neiman (je ne sais pas comment ça s’écrit)…tu as du galérer pour trouver ça…et ensuite, c’est toi qui répare ?
    Je te souhaite une très bonne journée, avec du soleil, plein de moments à toi et que du bon en plus

  9. jacou dit :

    Peut-être aurais-tu dû passer la porte; qui sait, ils étaient peut-être là les moines?

  10. Seule avec soi : un pur moment de privilège

  11. jazzy57 dit :

    J’aime bien cette porte qui ouvre sur un autre univers , chaque fois que je trouve des vestiges de l’ histoire dans la nature je me dis que ce serait bien l’espace d’un moment d’être plongée dans le passé de ces pierres.
    Bonne soirée
    bises

  12. marine dit :

    Une très belle porte, reste à imaginer en effet…
    Jack a dit, laisse dire…
    J’aime à imaginer le chat qui vient sur la pointe de ses petits chaussons , j’ai connu des petits Ploums Ploums qui auraient bien voulu rester mais Chouchen veille… En revanche j’ai entendu les loirs dans le grenier, quel ramdam cette nuit et impossible de dormir, du coup la galère, trois heures du mat…je me suis longuement expliqué en respirant à fond que je DEVAIS trouver le sommeil réparateur et propice à l’oubli des soucis et de quelques douleurs récurrentes… Asi es la vida, ça va, ça vient…
    Bisous Croquignolette, j’aime bien tes histoires !

  13. Renée dit :

    ce devait être une belle chapelle rien qu’à voir ces restes…..
    Tu n’avais plus trop envie d’écrire ces temps mais dès que tu reprend ta plume c’est un enchantement, pour un peu on aurait envie de paresser avec toi, caresser le chat.
    une sacrée joli participation tout en douceur de l’instant vécu. Bravo Cath. Bisousssssssss

  14. Martine85 dit :

    Je ne connaissais pas cette chanson. J’aime bien dans sa forme. J’aime le matin être seule aussi dans la maison c’est pour cela que je me suis toujours levée de très bonne heure avant tout le monde. Je ne passerai pas la belle porte car je ne veux pas revenir dans un autre monde, j’aime celui-ci. Belle journée

  15. dimdamdom59 dit :

    Quel plaisir de te lire, on y sent un certain apaisement après ce mal du pays que tu as vécu l’année dernière!!! J’ai l’impression en te lisant que tu t’es enfin retrouvée et du coup tu communies avec ton environnement.
    Je t’embrasse et un petit câlin pour ton Jules hihi!!!
    Domi.

Répondre à Florence Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *