366 réel – 10 au 15 avril

366

10 avril : tout ce qui brille.

….. N’est pas forcément réel. Je viens de passer de joyeux moments dans le jardin, dont je suis revenue les pieds trempés, à essayer d’immortaliser le si joli prisme formé par la réflexion du soleil dans les gouttes de rosée. Chou blanc. Je sais, l’œil n’est pas objectif, contrairement à celui de l’APN, mais je suis têtue comme une mule. Et cela me fait penser à la visite du musée Dali à Figueras, lorsque j’ai essayé de photographier un magnifique tableau représentant Gala , et mon APN s’entêtait à me restituer un portrait de Lincoln. Dali était quand même un génie ! Comment a-t-il fait pour peindre deux tableaux en un, dont un visible à l’œil nu et l’autre seulement à travers un objectif, ou à distance ? (j’ai dépassé les 100 mots, tant pis!)

11 avril : moment professionnel

Aujourd’hui ? Etat néant. Depuis que nous sommes rentrés de Madagascar, je cours derrière les offres d’emploi. Mais voilà : trop jeune pour être retraitée, trop vieille pour être salariée, absente de France pendant 7 ans, de plus, là, c’est la totale. J’ai l’impression de porter sur mon front une pancarte : « Vieille peau qui a fui son pays bien aimé, tant pis pour elle ! »

12 avril : ils vont bien ensemble.

Ce superbe leggings blanc, que je viens de trouver,   pour porter sous cette grande robe/tunique, longue, bleu gris, toute brodée et incrustée de pierreries, achetée dans une boutique Tamoul, là-bas, à Yeur, en période de Ramadan. Cela compose un très bel ensemble, importable ici pour aller faire mon marché – je vois d’ici l’œil rond du péquenaud cité précédemment – mais ma foi, à la maison…… Oui, de nombreuses musulmanes de Madagascar, lors du Ramadan, arborent de magnifiques tenues, toutes en voiles aux couleurs douces, chatoyantes, irisées, brodées, de vraies tenues de princesses indiennes. A la sortie de la mosquée, les rues prennent un air de Bollywood.

13 avril : une pièce particulière

De théâtre : en faisant un petit ménage sur mon gros disque dur dédié au cinéma, je viens de retrouver « Potiche ». Pas le navet infâme dans lequel se sont compromis Deneuve, Depardieu, Luchini (qu’allait donc faire ce dernier dans cette galère?) mais le vrai, le bijou, la pièce de théâtre avec une Maillan explosive et magnifique. Je me colle au lit avec l’ordi ce soir, et je me le déguste tranquillement.

14 avril : sacs.

Le printemps a l’air bien installé, changeons de sac. Abandonnons le sac d’hiver, grande besace en cuir noir, à franges, âgé d’une bonne quarantaine d’années, à moi offert pour mes 50 ans par ma girl friend, souvenir de sa folle jeunesse de motarde, (il est là – clic) pour le très classe et très classique sac seau de Monsieur Vuitton. Non je ne frime pas, mais je suis ravie de ce sac, un vrai Vuitton, trouvé à la fripe à Madagascar !

NOTE : nous sommes dans les cartons, les valises, pas trop le temps de passer sur vos blog, mais je vais me rattraper dans les prochains jours, promis !

Pour marque-pages : Permaliens.

13 réponses à 366 réel – 10 au 15 avril

  1. fanfan dit :

    Je ne peux te donner des leçons pour les photos! Je suis nulle; ma fille me le fait souvent remarquer! hi!hi!
    Pas facile de trouver du travail à partir d’un certain âge et d’ailleurs pour tout le monde! J’aime beaucoup le genre de tunique dont ut parles; on se sent princesse des mille et une nuits . J’ai acheté des saris à la Réunion , tout dorés et beaux mais je n’ai jamais osé les mettre hors de la maison ! Bon courage pour le déménagement!

  2. martine27 dit :

    Comme toi ça m’énerve de ne pas arriver à capter les reflets d’arc-en-ciel de la rosée et belle découverte que ce Dali, je ne connaissais pas ce tableau et cette illusion d’optique. Quand j’étais en intérim, même si je travaillais, j’ai un peu connu la même chose, trop âgée et donc trop compétente pour être prise en CDI, les jeunes étaient beaucoup plus « avantageuses » financièrement parlant, et moi plus intéressante en funambule parce que plus réactive ! Ah notre chère Jacqueline !

  3. jazzy57 dit :

    J’ai trouvé ce musée de Figueras épatant et Dali est un vrai génie , tu as raison ce tableau est exceptionnel. Pour ce qui est du travail je reconnais que ce n’est pas chose aisée , tous prônent le travail des seniors , l’utilité d’avoir un tuteur pour la jeune génération mais de la théorie à la pratique il y a un grand fossé .
    Bonne soirée
    Bisous

  4. dimdamdom59 dit :

    Toujours un plaisir de te lire, il doit faire bon vivre à tes côtés enfin pas quand tu gueules et tu râles hein mdr!!!
    Pour le boulot il y a un mois j’étais tout feu tout flamme prête à reprendre les intérims dans l’hôtellerie, pensant que j’allais claquer des doigts et hop j’aurais un horaire plein temps 😉 Haha comme elle rêve la vielle qui se croyait jeune 😉
    Pour moi aussi déménagement prochainement, je t’avoue ne pas savoir par où commencer, mais je suis dans cet état depuis quelques mois et à force j’ai déjà franchi pas mal d’étapes desquelles jamais je n’ai pensé qu’un jour je les franchirai 😉
    Bisous Kat et surtout fais toi plaisir, il n’y a que le bien que l’on se fait dans la vie.
    Domi.

  5. Quichottine dit :

    Tous te donnent beaucoup de bons conseils pour trouver un emploi… mets en avant tes atouts, ta faculté d’adaptation, ton envie de travailler. 🙂
    Je dois dire que j’ai entendu l’autre jour un chef d’entreprise dire qu’elle n’embauchait plus que des salariés de plus de cinquante ans… parce qu’ils acceptent de rester vingt minutes de plus sur un chantier pour éviter d’y retourner le lendemain pour vingt minutes, ce qui est une sacré économie pour le client et pour le patron. Les jeunes ne veulent pas, l’heure c’est l’heure.
    J’approuve pour la pièce de théâtre, mais j’arrive bien tard, trop tard pour vous rejoindre avec Renée. 🙂
    Bisous tout plein et douce journée à toi. Courage pour les cartons.

  6. marine dit :

    On trouve toujours une cause bidon lorsqu’on n’a pas décidé d’embaucher une personne même si à mon avis le dynamisme ne te manque pas ! N’importe quoi !
    Moi je trouve que tu devrais la mettre ta tenue, et tant pis si certains te regardent drôlement, qu’est ce qu’on s’en fout et puis à bas les jalouses !
    Dali je l’ai admiré à la Maison de l’Infante à Saint Jean de Luz, un grand souvenir, une superbe expo !
    Bisous Croc, continue à nous conter les petites et les grandes choses de ta vie, c’est super

  7. Kri dit :

    Alors tu la montres cette tunique?

  8. wolfe dit :

    Bonjour
    Malheureusement c’est bien vrai, trop âgée pour avoir du boulot, mais trop jeune pour âtre la retraite, et dans ce cas-là on fait quoi?
    Bisous

  9. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…ah, j’adore…tu (presque) commences par « j’ai besoin de bosser, vous me gonflez à ne pas vouloir m’embaucher » et tu finis par le sac Vuitton…finalement, de pôle emploi au luxe, le chemin n’est pas si long 🙂
    Alors, ça avance ces cartons ? Et tu sais comment tu vas mettre les meubles, les bibelots, les trucs, les machins ? Tu as hâte de dormir à la belle étoile (sous la verrière) ?
    J’aime déménager, changer de maison, tout réinstaller et je crois que le démon du « bouge de là » commence à me reprendre…Je pense que ça va être direction Montpellier, pour me rapprocher de mes parents (qui ne sont pas en super forme)…alors bientôt, yes, je vais commencer à chercher la perle rare, la maison top, grande, avec des recoins partout, des grandes pièces, un jardin, une véranda, une cheminée, du soleil, de l’ombre..tout le luxe pour moins de 600 euros par mois…hé hé, je sais que je rêve, mais rêver, c’est gratuit non ? 🙂
    Je te souhaite une très bonne journée…et habille toi comme tu veux, les péquenots du coin s’habitueront vite et après, ça passera comme une lettre à la poste 🙂 (quoique la poste maintenant, ça n’est pas vraiment ça hein ?)

  10. clara65 dit :

    Ah, j’ai adoré aussi le musée Dali où je suis allée encore récemment, quel génie !
    Pour l’emploi, cela va être dur, oui, car cela ne court pas les rues hélas !
    le reste est plus gai.
    Bonne soirée.

  11. flipperine dit :

    il faut oser porter ce que l’on aime, il faut se sentir bien dans sa peau et le regard des autres tenter de l’oublier
    pour le travail c’est dur d’en trouver et arrivé à un certain âge on nous dit qu’on est trop vieux, trop qualifié et pourtant on sait bien des choses, on connait ce que l’on fait

  12. Martine85 dit :

    Il faut porter ce que l’on souhaite porter en se moquant du regard des autres. Si tu venais à Cergy avec cette tunique, tu ne serais pas dépaysée.
    Pour le travail il faut essayer de faire de ses handicaps des forces et justement les mettre en avant en expliquant ce qu’ils t’ont apporté et particulièrement je pense une faculté d’adaptation qui est vraiment très importante dans les entreprises actuellement en mutations permanente. Belle soirée

  13. Renée dit :

    Mais tu t’en fou des péquenots qui vont te lorgner si tu porte ta belle robe tunique, c’est pas a cause d’elle mais parce que t’auras toi aussi l’air d’une princesse alors porte porte et même fièrement!
    Théatre Ok j’arrive prépare un en cas quand même je fournis le vin. Ha tu bois pas, tant mieux j’en aurais bien plus. Bon je file bon cartons (suis en retard cause playa au lac sans bain mais pas les pieds mouillés, moi!!!! Bisesssssssss toi

Répondre à Renée Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *