Polar et Mongolie

Florence me demande quel polar j’ai lu et aimé …. Alors ….. J’ai lu récemment, que dis-je lu! Dévoré est plus juste,  « Yeruldelgger »,  par Ian Manook (Patrick Manoukian, journaliste) , et la suite parue récemment « Les Temps sauvages », que j’ai préféré au premier.

Dans ces deux pavés, nous partons en Mongolie, et on découvre la steppe, les yourtes, les traditions mongoles, les enseignements traditionnels, la mystique asiatique,  on apprend à cuisiner et à déguster la tête de chèvre bouillie, une touche de magie par ci par là, de l’humour, des situations cocasses. On y trouve aussi, malheureusement, la misère, la corruption, la pollution, la lente disparition du nomadisme.

Yeruldelgger :Tout commence par un corps d’enfant enseveli sur son petit vélo dans la steppe, puis  très vite par les corps de trois chinois émasculés dans un entrepôt. Et tout le roman va alterner les grands espaces et les bas-fonds, les petits méfaits et la fraude à l’échelle nationale, le vol des richesses naturelles, la transformation du pays en arrière-court des mafieux chinois et coréens et tous les trafics imaginables dans un état quasi sans droit où l’argent sale fait se détourner tous les regards.

Les temps sauvages : C’est une étrange affaire que découvre l’inspecteur Oyun, adjointe de Yeruldelgger, dans la steppe encore plus glacée que d’habitude par un vent frigorifiant. Elle a été appelée par un jeune militaire pour une sorte de hamburger démentiel : un cheval, un homme en selle et un yak par dessus le tout, tous écrabouillés, morts plus que permis et congelés à cœur. Comment ce cavalier a t’il pu se faire écraser avec sa monture par une femelle yak venue du ciel ?

Par pure flemme, je vous copie ici un extrait de présentation que fait Ian Manook de lui-même, que l’on peut lire dans son intégralité LA (clic) :

« Cet esprit boulimique, nourri au pilaf de boulghour diasporique, nourrit à son tour son Yeruldelgger de ravioles de mouton gras, de thé salé au beurre rance et marmottes farcies aux galets chauds plutôt que de tresser des lauriers de pâte feuilletée aux cassoulets et autres gratins de notre gastronomie nationale !
 
Avec, mauvais goût suprême, des morts au champ d’horreur de la pire espèce. Gamine de cinq ans enterrée vivante, chinois émasculés, prostituées rasées-tondues, jeune femme cuite à feu doux, méchant jeté aux serpents et pourquoi pas homme de main bouffé par un ours ? Et bien si, justement !
 
Mais surtout, reproche suprême, cet amour pour ce pays magnifique, ses steppes sauvages, ses galops en liberté, ses yourtes chaleureuses, ses âmes accueillantes qui font que chaque page de ses descriptions en panoramiques scandaleusement poétiques sont une torture de tous les instants pour qui les lit dans la grisaille et la morosité occidentale. Vraiment, ce Ian Manook est un sale type, et la seule vengeance qu’il mérite est de braver ses dix raisons de ne pas le lire pour faire de son roman un succès planétaire et de lui un parvenu riche à millions pour lui pourrir la vie et lui interdire toute oisiveté vagabonde en le forçant à écrire une suite. »

Pour marque-pages : Permaliens.

11 réponses à Polar et Mongolie

  1. Je ne l’ai pas lu mais ta critique me plait alors pourquoi pas ? Bisous

  2. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour..Je crois que nos commentaires d’hier se sont croisés…oui oui, j’ai le livre et je ne me suis pas encore plongée dedans…il me reste un autre bouquin à terminer, mais j’ai du mal..alors je traîne, je traîne..je vais le finir en début d’apm et après, hop, j’attaque le polar…et toi, tu es en pleine lecture en ce moment ? Remarque, avec le temps qu’il fait, il faut rester sous la couette avec un bon bouquin, c’est l’occupation idéale 🙂
    Je te souhaite une belle journée..et t’as eu une réponse pour le job ? A très très bientôt

  3. Kri dit :

    Bonjour Croc
    Merci pour ce partage littéraire
    Bizarrement je ne lis plus depuis un petit temps

  4. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…Hier, je suis allée à Toulouse et dans ma librairie préférée, j’ai acheté « les temps sauvages » 22 balles ! Ils n’y vont pas de main morte hein…mais bon..je suis sure que c’est un bon investissement…(tu as intérêt ! Quoi quoi je te menace ? Mais non, à peine ! Puis d’abord, je te menace de quoi hein ? De rien 🙂
    Puis hier, je suis allée dans un magasin et j’ai pensé à toi…oui, oui, j’ai pensé à toi car j’ai vu des housses de couette, drap et taies d’oreiller qui sont faites pour toi…si, si, je t’assure..J’en ai même fait un article…alors direct, je suis allée voir la responsable du rayon et lui ai demandé de te mettre une parure de côté…elle t’attend, tu n’as plus qu’à venir et à payer…tu vas voir, ça vaut le coup 🙂 🙂 🙂
    Sinon, j’ai aussi pensé à toi parce que j’ai mangé encore des scones…avec confiture de cranberries, crème fraîche anglaise bien épaisse, bien grasse…et je me suis régalée…David a tenu parole et a fait les scones…ah la la, si tu savais comme j’ai aimé…il en reste 2…et là, maintenant, c’est l’heure de mon goûter du matin.. et devine ce que je vais faire…oui, oui, un bon café et un scone mais sans crème, juste avec une lichette de beurre..non non, pas de confiture…faut pas abuser quand même hein ?
    Allez, je file..mon scone m’attend…hier, en fait, c’était journée « pensées pour voay ! » 🙂 🙂 A très bientôt

  5. marine D dit :

    J’en parlerai à ma fille qui lit beaucoup , moi avec les yeux entre le net et la lecture je dois lever le pied alors les bouquins me durent !
    Toi qui n’aime pas la neige, la Mongolie ça a du te refroidir mais c’est un pays de grands espaces et de vie rude qui doit forger les caractères !
    En tout cas ça donne envie de le lire
    Bisous Cath

  6. Quichottine dit :

    J’avoue ne pas l’avoir lu… mais tu donnes envie, Dame Croc.
    Merci pour cela.
    Bisous et douce journée.

  7. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…et merci pour cet article…j’ai lu « Yeruldelgger » et j’ai adoré…je crois même que c’était suite à un de tes articles non ? Alors tu penses bien que j’ai noté pour « les temps sauvages » et je vais me dégoter ça…merci pour m’avoir remis en mémoire cet excellent polar (yeruldelgger)…j’avais kiffé les descriptions, les us et coutumes mongols, puis l’intrigue aussi..puis l’histoire d’amour latente…bref, oui, j’ai grave aimé…alors si en plus tu as trouvé le 2ème meilleur…ça ne pourra que me plaire 🙂
    Ca y est, me voilà impatiente d’acheter le livre…demain, direction Toulouse pour me trouver ça 🙂
    Merci bien et à très bientôt…(je n’ai pas lu le résumé des terres sauvages, je veux garder le mystère jusqu’au bout et commencer à découvrir sans rien savoir…comme un esprit vierge..euh…vierge ? tu parles d’une vierge ! Bon, je m’égare là !)Bises et passe une bonne journée..;et si l’envie de ménage te prend, viens par chez moi..j’ai ce qu’il faut pour satisfaire ton envie 🙂 🙂

  8. jazzy57 dit :

    J’ai noté les titres et l’auteur . Merci pour cette présentation .
    Bonne soirée
    Bisous

  9. flipperine dit :

    des lectures que je ne connais pas

  10. Renée dit :

    Ben dis donc t’as drôlement faim pour bouffer du papier….rire
    T’as le courage de te lancer dans du polar au froid, ou alors t’est réchauffée……Mis a part 4a à l’air très bien merci du conseil. Gros bisoussssss

  11. Martine 85 dit :

    Très joli critique. j’aime beaucoup sa conclusion. Je n’en avais pas entendu parlé ou peut être n’avais-je pas mémorisé, ma mémoire est très sélective. Bonne et harmonieuse année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *