Religion et langage

Bien que n’étant ni croyante, ni pratiquante, j’émaille mes phrases d’expressions émanant directement de la religion.

D’où je tiens ça ? Aucune idée mais le fait est là :

* C’est ainsi, que parlant d’un heureux temps, je dis fréquemment : « cette époque bénie » ;

* Pour me moquer gentiment  – ou moins gentiment, d’ailleurs – je qualifie de « saint ou sainte », une administration,  un parti politique, sans parler du Saint Frusquin ou de la saint Glinglin ;

* Soupir excédé et yeux au ciel : « Seigneur ! » ;

* Quand quelque chose arrive que je n’attendais plus, par exemple une chambre bien rangée chez les nains, à l’époque pas si lointaine où ils vivaient encore avec nous : « Dieu existe ! «  ou Alléluia ! «

* Récemment, je me suis aperçue que je disais aussi, « Allah est grand », mais ça, c’est à force d’avoir vécu parmi des musulmans, de même que le « Inch Allah » me vient spontanément aux lèvres, grâce aux mêmes fréquentations..

* J’ai perdu l’habitude, que j’ai gardée longtemps, de soupirer « Jesus Christ ! » pour un truc impensable (avé l’accent anglais « Djizeus Krwaïst », résultat de longues années dans une province d’ Angleterre : Eymet, Dordogne !)

* Sans oublier le « bloody hell », dans les cas accablants………

* Quelque chose qui me fait succomber : « à se damner » ou, « pur péché »

* La rage totale : « que le diable patafiole »  au choix et suivant les cas : les flics, les paysans, les mômes, le gouvernement, les vieux de 90 ans, au volant de la dernière golf et qui roulent au milieu de la route, à 30 à l’heure – rayer la (ou les )mention inutile…….

* Une envie folle de quelque chose : « je vendrais mon âme pour…………… ». (en général, ça s’applique au chocolat)

* Quand mes mômes se plaignent d’une corvée, d’un rhume : « tu gagnes ta place au paradis, mon gars – ou ma fille ! »

* Renforcer une fin de phrase : « que diable ! »

* Et le juron fétiche de mes grands-parents, dans les jours de grande indignation : « Putain de moine! »

Et vous ? Quels tics de langage ?

Pour marque-pages : Permaliens.

15 réponses à Religion et langage

  1. Mon père disait beaucoup « Putain de moine » quand il était en colère. Moi je dis souvent « Zut », mais quand je suis en voiture je deviens plus grossière…

  2. marine D dit :

    Mon Dieu, ça je le dis souvent
    De toute façon croire ou non ce n’est pas si simple, chacun a sa manière de croire ou pas, de douter, mais beaucoup qui se disent athés voudraient bien croire au fond, et quand tout va mal certains comme Michel Delpech, se tournent vers Dieu…
    Je suis d’accord avec épicéa, cela peut être aussi une posture, se croire au dessus de cela…
    Ta Zoupie qui a fini de philosopher …

  3. wolfe dit :

    Bonjour
    Ca m’arrive souvent de dire Bloody hell!
    Je passe te souhaiter une très bonne année: joie, santé, bonheur et la réalisation de tous tes rêves!
    Bisous

  4. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…comment va en cette journée ? Café et musique ? Yes, beau duo pour démarrer la journée 🙂 🙂
    Pour le médoc SIDA, il est destiné, dans un premier temps, aux couples dont l’un des 2 est séro…même lorsqu’il y a préservatif, il arrive des accidents (capote qui craque ou autre)…bref, ça limitera les transmissions éventuelles…puis tu sais, la capote n’est pas (et même rarement) utilisée…donc ce médoc est le bienvenu…puis c’est une avancée pour trouver un traitement…doucement mais surement, ils y arriveront 🙂
    Allez, je file…à bientôt et passe une bonne journée…je crois que Domi est encore là, bien vivante…mais est-ce que ça va durer ? Je ne sais pas 🙂

  5. Renée dit :

    Nos parents et grands-parents ont laissés de traces…………….
    puis sont venue comme toi, la fréquentation de pays musulmans et y ajoutant le Grec pour moi….ça fait des exclamations bien souvent incompréhensible (pour les autres) mais d’autant plus marquantes! Gros bisous Cath

  6. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…ah comme j’aime ce langage alors que je ne suis pas non plus pratiquante, ni croyante ni que dalle…mais j’aime bien les expressions comme ça, qui appuient ce que l’on pense ou dit…j’aime bien dire « ma foi » alors que je n’en ai aucune..mais j’ai aussi vu dans d’autres textes, que certains écrivaient « ma foie ! » alors peut-être qu’ils parlent de leur foie, va savoir !
    Parfois, (pour ne pas dire souvent) lorsque je dis à mon fils « Aujourd’hui tu comptes faire le ménage dans ta chambre ? » il me répond « Inch allah ! » et moi, par réflexe je lui dis « et si inch allah pas ? » ce qui n’a aucun sens je sais je sais, mais ça nous fait rire…sachant qu’il fera sa chambre quand je pousserai la grosse gueulante !
    Il y a aussi les diantre, pardi, etc etc que j’aime bien placer de temps en temps, mais ça n’a rien à voir avec la religion…en fait, j’aime bien tout ça, ça image, met de l’animation dans les écrits et les paroles 🙂
    Je te souhaite une bonne journée, très bonne même et c’est aujourd’hui que je commence le livre ! Inch allah ou pas 🙂

  7. martine27 dit :

    Côté bondieuseries j’ai en stock un « Seigneur, Jésus, Marie, Joseph » de bon aloi, sinon pour le reste je reste plutôt basique avec Flûte, zut, barbe, scrongneugneu et mon préféré Rontudju !

  8. Quichottine dit :

    Rire… je crois que ces expressions sont entrées dans le langage et n’ont plus guère de relation avec la religion.
    C’est un peu comme dans certaines BD ou le héros s’écrie ‘Damned ! »
    Il n »y a là, je pense, aucune référence à l’enfer.
    J’en emploie aussi, mais souvent détournées, je ne sais pas pourquoi.
    Mon père disait souvent Tonnerre (de Dieu) … moi je dis « sacré nom d’un p’tit bonhomme » !
    Pourtant, ça n’a rien de sacré. :)))
    Bisous et douce soirée.

  9. fanfan dit :

    Nous avons baigné dans une culture chrétienne et nos parents croyaient ferme à tout cela.Donc nous avons assimilé forcément toutes ces expressions.
    Moi je dis souvent ; « mon Dieu » ou « Seigneur « lorsque je suis étonnée, surprise, indignée , énervée … ou « qu’est- ce j’ai fait au Bon Dieu?  »
    On ne se refait pas!

  10. lizagrece dit :

    En Grec je dis souvent Manamou [Maman]

  11. hatshop dit :

    Un billet qui ne manque pas d’intérêt ! A méditer…
    Bonne journée. Cath

  12. Martine 85 dit :

    Tu me rassures croc, je suis comme toi : Athée de chez Athée Pour répondre à « les épicéas » : ma seule croyance c’est que Dieu n’éxiste pas. Je suis profondément laïque et je n’arrête pas de parler de Dieu. Pour un plat que j’ai aimé, je le qualifie de vin ; Je m’exclame souvent « Mon dieu » ou « bon dieu ou « que Diable » ; Il m’arrive de prononcer « pour l’amour de Dieu » (c’est le comble !), je le mets à toutes les sauces. Il faut dire pour explique mon paradoxe que j’ai été élevé dans une culture profondément chrétienne, catholique dans des écoles privées et c’est d’ailleurs pour cette raison que je fais vraiment un rejet sur tout ce qui peut avoir trait à Dieu et à la religion. J’ai donc beaucoup aimé ton article

  13. flipperine dit :

    nous avons tous nos expressions

  14. les épicéas dit :

    Tu sais ne pas croire, l’athéisme, c’est aussi une croyance ! 😉
    Tout athée est un croyant qui s’ignore…
    Moi quand je suis énervé j’ai tendance à dire des insultes en espagnol (que je t’épargnerai ici 😉 ) tu crois c’est grave ? 😉

Répondre à écureuil bleu Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *