A la bonne épice

Depuis des lustres, je ne conçois plus de cuisiner sans épices.

Mais dans ma campagne, dès que j’ai besoin de renouveler mon bocal de piment doux, de gingembre moulu, de curcuma ça tourne à la course au trésor.

Et il me revient en mémoire « A La Bonne Epice ». C’était mon magasin préféré, à Tuléar.
hebergement d'image

hebergement d'image
hebergement d'imageL’indienne qui tient cette boutique, voix grave et rocailleuse, maquillée comme une reine égyptienne, aux mains recouvertes de rosaces au henné, t’accueille en venant te faire 3 bises  » Bonjour ma belle, comment allez-vous, et de quoi avez vous besoin? »
Tu énumères le contenu de ta liste, et d’un geste large, elle te montre les tréfonds de sa boutique :
« servez-vous, ma chérie »
hebergement d'image
Et là, tu plonges avec délices dans les corbeilles en plastique, étiquetées « lorier » « lorigan »  » feuilles de lestragon », massalé, anis, paprika doux et fort, carry, curry, curcuma, safran, anis étoilé, cardamome, citronnelle, vanille, graines de sésame, poivres ……. il y a de tout, et tu te noies dans les odeurs et les couleurs.
hebergement d'image

Tu finis par faire ton choix, et à la caisse, tu vois des sambos tout juste faits « prenez-en un, ma chérie, cadeau »
Tu payes tes épices (je ne vous convertirai même pas les prix en euros, vous ne me croiriez pas), tu sors, et tu mords avec délices dans ton beignet, parfumé, pimenté, et tu reconnais l’oignon vert, le z………….. et puis non, je ne vous dis pas tout sur le sambos, il vous faudra attendre le prochain billet

La vie, sur cette île, a une saveur à nulle autre pareille.
Pour marque-pages : Permaliens.

12 réponses à A la bonne épice

  1. Quichottine dit :

    Je conçois tout à fait qu’elle te manque… une boutique incroyable…
    Il paraît qu’il y a un passage à Paris où de telles boutiques foisonnent, mais je n’y suis pas encore allée.
    Bisous et douce journée Croc.

  2. Je ne connais pas Tuléar mais j’imagine bien les parfums dans la boutique, et tu as si bien décrit la dame qui tient la boutique que je la vois bien elle aussi…

  3. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…Je viens de relire ton commentaire sur la saint Valentin…si, si, tu t’es lâchée…et j’ai rigolé car je t’imagine..non pas recouverte de chantilly parfumée à la vanille, mais d’épices…de piment, de gingembre, de curcuma..hé hé, colorée et pimentée…hé hé…attention à ne pas en prendre dans les yeux (ou d’autres endroits sensibles)…car là, ça ne serait plus une Saint-Valentin..mais une Saint ça éteint…ou ça geint ! ha ha ha, que je suis nulle 🙂
    Je te souhaite une bonne bonne journée..à bientôt…et mollo sur les épices quand même hein 🙂

  4. fanfan dit :

    Merci beaucoup pour cette version de « opium » que je ne connaissais pas. C’était une des chansons préférées de ma maman .Bonne soirée

  5. marine D dit :

    Je suis d’accord avec toi, je me sers de beaucoup d’épices, je me prépare même une huile d’olive avec curcuma, poivre, piment d’Espelette gingembre, curry, canelle, etc… J’avais commencé il y a bien longtemps en revenant du Maroc et en faisant des Tajines et puis j’ai amplifié mes épices, je change, je les fait tourner, avec de l’ail bien sûr on est du sud-ouest ou on n’en est pas ! J’aime relever ma sauce salade avec du curry, ou autre et qu’elle soit bien relevée !
    Je ne connais pas les sambos mais je suis certaine que j’aimerais, je n’aime plus du tout la cuisine fadasse, il faut que ça envoie ! J’attends avec impatience tes recettes Cathie
    Bisous ++++++++

  6. fanfan dit :

    Rein qu’à te lire ,j’ai l nostalgie des îles et des marchés si parfumés aux épices justement. Chez moi, les épices sont toujours en bonne place dans ma cuisine ;toute la famille adore.Je fais le plein quand je vais « sur le continent » .Les îles lointaines ,ça laisse des traces; J’aime bien « l’orier  » sur la devanture !
    Bonne journée

  7. Merci pour la visite…. j’ai fait le plein de soleil chez toi…..;-)

  8. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…En te lisant, j’ai replongé dans mes souvenirs d’Algérie…les boutiques ouvertes au vent, avec des épices, des olives, de la semoule en vrac, des piments…des dattes, les gâteaux…je me souviens…puis de l’huile, du miel..on trouvait tout ce que l’on cherchait..on sentait, on vivait les odeurs, les couleurs..pas de plastique pour emprisonner les senteurs, pas de panneaux indiquant qu’il était interdit de toucher…je me souviens et j’ai tout ça dans les yeux, les narines, les oreilles..je me souviens 🙂 🙂
    Merci pour tout ça et je repars d’ici, la tête, les sens dans les souvenirs…à très bientôt

  9. hatshop dit :

    Je ne connais pas cette boutique, je ne suis pas allée jusqu’à Tuléar mais je peux facilement imaginer ! Les épices, les saveurs… un peu de nostalgie, oui !

  10. Martine 85 dit :

    Je suis comme toi j’aime beaucoup les épices. J’aime cuisiner et j’en use et …. abuse. Belle soirée

  11. Renée dit :

    et ta nostalgie revient au galop…….Coucou, je fais un passage rapide ne pouvant pas encore rester beaucoup sur l’ordi…..ça me manque, tous ces échange!
    J’espère que semaine prochaine ça ira mieux et que je pourrais visiter plus longuement. Je ne t’oublie pas, bises amicales
    P.S. je fais un copier coller du même message à tous, afin de mieux gérer le temps ou je peux voir sur l’écran…..

  12. Kri dit :

    Bonjour Croc
    Je n’ai pas de mal à imaginer les bonnes senteurs qui règnent dans cette boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *