Appel à l’aide (les peurs)

Notre monde est fou. LE monde est fou. La preuve, après Paris, la sauvagerie a frappé Bruxelles. Et où  après? Londres? Berlin? Rome?

On vit dans l’angoisse, la peur, l’attente. L’attente de quoi ? D’une bonne nouvelle, enfin? De la fin de la folie, du terrorisme, de la destruction de notre planète, de la barbarie, du pouvoir pratiquement totalitaire des destructeurs de notre environnement et de notre individualité ?? Oui, je mets dans le même panier djihadistes, Monsanto et autres gouvernements. Pas un pour racheter l’autre. Ceux-là utilisent des bombes, ceux-ci empoisonnent nos aliments, et les derniers bah… les derniers …….. manient si bien les ficelles du népotisme (encore que le terme soit assez impropre, mais bon) ……

Et les média, les réseaux sociaux en rajoutent, se gargarisent de catastrophes, de récits d’atrocités, usent et abusent du conditionnel, mais le mal est fait, on a peur. On tremble pour ses proches, pour ses voisins, pour ses amis, pour ceux qui souffrent, victimes de la barbarie, où qu’elle soit, quelle qu’elle soit, sous prétexte de religion ou de politique.

Ca date de 2004, cette chanson ….. enfin, ça date…. elle a été écrite en 2004, parce qu’elle ne date pas du tout, malheureusement ….

pneumopathie ou tueur en série
armes chimiques ou mondialisme
peur des sectes et du terrorisme
ou retour de l’antisémitisme
peur du cancer, peurs nucléaires
peur de l’anthrax dans ton thorax
peurs aux frontières ou dans les avions

pour de vrai, pour de faux,
ils attisent la parano,
du coup le mot cutter fait trop peur
et même tarif pour le mot canif

peur de la came et des dealers mafieux
montée de l’islam dans les banlieues
peurs des rapperus des rappeurs, des rats
peur des rats et caetéra
peurs dans les caves
et devant le collège, peur des cailleras
qu’on pas peur des keufs

peur des cauchemars, peur de la nuit
peur de l’inconnu, peur de l’insomnie
peur des serpents et toutes les phobies
et tics et tocs qui vous pourrissent la vie
peur de tomber par terre
en faisant une pirouette
peur fonctionnaire
pour leurs retraites

pour de vrai, pour de faux,
ils attisent la parano,
du coup le mot cutter fait trop peur
et même tarif pour le mot canif

chaque jour on craint la météo
canicule, incendies
le permafrost fond même au pôle nord
chaque année, fait de plus en plus chaud

la gorge sèche, les jambes qui tremblent
eh, t’as les fouettes dans tes baskets

tu t’sens minus, t’as la pétoche
t’aurais besoin qu’on te sécurise
mais, l’problème devant ta téloche
c’est qu’t’entends parle que d’la crise
paranoïa irrépressible
on joue à se faire des frissons
chacun croit être la cible
d’un tueur fou sur son balcon

pour de vrai, pour de faux,
ils attisent la parano,
du coup le mot cutter fait trop peur
et même tarif pour le mot canif

on s’fait scanner dans les musées
on s’fait palper dans les aéropeurs
on balise a cause d’un valise
figés sur place, on tétanise

peur de grossir,
peur de se nourrir
excès d’orgueil ou timidité
on a peur de se faire déstabiliser

peur au présent, peur pour l’avenir
peur de quitter les siens, peur de partir
peur d’être seul, et puis vieillir…
peur de mourir.

Pour marque-pages : Permaliens.

9 réponses à Appel à l’aide (les peurs)

  1. Je ne connaissais pas non plus. Ces attentats sont horribles et font peur. Mais il faut continuer à vivre.

  2. fanfan2B dit :

    Oui, on vit dans la peur , de tout cela. On commence à en avoir assez des barbares, des profiteurs , de tous ces abrutis qui mènent le monde. Je crois, même si on fait une révolution mondiale, on va retomber dans les mêmes scénarii :il y aura toujours des fous , avides de pouvoir au nom de tout et n’importe quoi .
    Les médias , entretiennent la peur , en ne parlant que de catastrophes et rarement de choses positives . Malgré tout je te souhaite de bonnes fêtes de Pâques

  3. Florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…s’il est une chose qui a traversé sans jamais disparaître tous les siècles, c’est bien la peur…peur des guerres, des attentats, des folies,…toujours cette peur latente, que l’on trimbale avec soi, partout et toujours…je me rappelle des attentas des années 80…puis maintenant aujourd’hui, se méfier de tous et de toutes, de regarder autour de soi…mais ça ne m’empêchera pas de vivre..je tremble pour mes enfants, pour mes petits enfants…mais bon, je crois qu’il va falloir s’habituer ou mourir 🙁
    En tous les cas, aujourd’hui, mes pensées sont dirigées vers l’Allemagne…elles seront au côté de ma fille Jennie qui devrait accoucher aujourd’hui…alors j’attends, je vais guetter mon tél…une belle journée en perspective 🙂
    Je te souhaite une très belle journée, à bientôt..et vaille que vaille, il faut vivre comme si… 🙂

  4. martine27 dit :

    Malheureusement nous en avons encore pour longtemps avant de pouvoir nous débarrasser de cette engeance, il ne faut pas se voiler la face et faire au mieux avec nos faibles moyens

  5. les épicéas dit :

    Que dire… je partage ce que tu dis.

  6. Quichottine dit :

    Je n’avais pas entendu la chanson… merci, Croc.
    Je sais qu’il ne sert à rien d’avoir peur, mais je crois que c’est humain.

    Merci en tout cas pour tout.
    Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  7. Kri dit :

    Merci pour cet hommage Croc
    Nous resterons debout … ils ne gagneront pas!

  8. Martine 85 dit :

    Il ne faut pas avoir peur, cela ne changera rien. C’est facile à dire mais il suffit de vivre dans le présent et en profiter au maximum sans penser au futur et faire tout ce qu’on a envie de faire sinon on ne vit plus. On peut très bien mourir avec encore plus de probabilité en voiture, d’une maladie…. Nous sommes mortel, c’est cela qui fait peur en fin de compte. Bon week-end pascal.

  9. dimdamdom59 dit :

    Je t’avoue que je ne réalise pas encore que mon gamin était à deux pas de ces tueurs fous!!! On pense que ça n’arrive qu’aux autres!!!
    C’est une guerre insidieuse devant laquelle nous ne pouvons pas grand chose hélas!!!
    Merci pour cette chanson que je ne connaissais pas. J’adore Charlélie 😉
    Bisous Croc et bonne nuit!!!
    Domi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *