Faits d’hiver, faits divers

Pour le défi N°87 de Ghislaine (clic), il faut conter un fait divers d’hiver et/ou utiliser les mots : Ame, état, mal, être, corps, rendre, vent, idée.

L’hiver se termine, bientôt, espérons le.

Cette saison si cruelle pour les plus mal lotis, ceux qui n’ont pas la chance dêtre logés, plus ou moins confortablement, mais logés.

Avoir un toit sur la tête, qui protège du froid, du vent, du gel, de la pluie. Savoir qu’il y aura un lieu, pas forcément à létat neuf, mais un endroit où l’on peut se rendre, pour se reposer le corps et l’âme, est-ce trop demander? Ces milliers de pauvres gens, sans ressources, pour certains sans patrie, qui ne connaissent que la peur, la peur du lendemain, la peur de la violence, la peur des violences policières, ces femmes qui tremblent pour leurs enfants, peuvent-ils espérer que ces nantis égoïstes, imbus de leur pouvoir, sans coeur, qui siègent au gouvernement, auront enfin un jour l’idée de réquisitionner tous ces bâtiments publics désaffectés pour enfin faire disparaitre cette misère, pour loger ces pauvres gens qui n’ont pas tous choisi de vivre dans la rue?

Rien que depuis le début de cet hiver, combien sont morts de froid, de faim ? Combien alimenteront encore la rubrique faits divers par leur disparition dans la plus totale indifférence des pouvoirs publics?

Ecoutez ce petit jeune, il le dit mieux que moi, avec ce clip tourné dans cette ville que j’ai tant aimée, Lyon :